Aleister – No way out

Le 28 novembre 2019 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Didier Renaud - Basse / David Roustany - Chant, Guitares / Eric “Neon” Fleury - Batterie.

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

29 novembre 2019

Label:

M&O Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Mister Crowley
What went down in your head?
Oh, Mister Crowley
Did you talk to the dead ?
(Ozzy Osbourne, “Mister Crowley”, “Blizzard of Ozz”, 1980)

Alors si je m’attendais…
Comment dire ? Je ne vais pas revenir sur mon amour du thrash metal et de mes origines alsaciennes mais ayant pris la naissance de ce genre musical en pleine face à l’adolescence, il est évident que les groupes locaux entre Belfort, Mulhouse et Strasbourg, je les ai tous vénérés à cette époque. Que ce soit Frayeurs (devenu Crusher), MercylessMestemaDownright Malice et bien sûr Aleister, tous ces groupes, nous les avons vus naître, évoluer, certains se faire une carrière plus qu’honorable malgré un break parfois long.
A part Mestema qui semble avoir disparu définitivement et Aleister qui revient sur les planches après un long break indéfinissable temporellement parlant, les trois autres continuent de faire leur petit bonhomme de chemin, Mercyless restant définitivement les maîtres dans le domaine du métal extrême.

Mais Aleister, si je m’attendais.
Je sais, je me répète : voilà un groupe pour lequel j’avais une petite affection, notamment due au fait que leur premier bassiste Laurent était quelqu’un que je côtoyais depuis… la maternelle ! Donc forcément, on suit un petit peu l’évolution. Et de recevoir ce nouvel album “No way out”, ça m’a fait refouiller dans mes archives et c’est là que je retrouve les cassettes poussiéreuses de deux de leurs démos, “Annihilation” (1988) et “Schizophrenia” (1989)… Un putain de retour en arrière ! Et en prime, j’ai toujours en CD les compilations “Total virulence” et “Brutale generation” sur lesquelles ils font une apparition remarquée… et on rappellera que c’est le premier groupe de thrash metal a avoir joué sur la scène des Eurockéennes.
Excusez du peu !

Alors bien sûr, en 2019, l’Aleister qu’on a connu jusqu’en 1994 avec cet album très techno thrash “Tribal tech” a quelque peu évolué. Les sept titres proposés sont toujours d’un thrash metal alambiqué mais moins technique, le bassiste d’origine n’y est plus, et le chant de David Roustany, toujours aussi rocailleux, a gagné en maîtrise et en brutalité, lorgnant quelques fois sur le growl.

On nage certes en plein old school mais Aleister a su rajouter quelques éléments modernes dans sa musique histoire de la réactualiser un brin, même on retrouve toujours ces mid tempos assassins qui ne demandent qu’à sortir une rage contenue (“I grow”, “Slave”, “Gods don’t bless you”) et lorsqu’ils accélèrent les riffs, ça donne de véritables petites bombes atomiques bien brutales (“Primary”, ), nous proposant des intros à la limite de l’industriel (“Straighten up”, “Bastard 2.0”, “I feel myself”) histoire de rappeler l’époque « Tribal tech« , avec une ambiance un rien organique et ultra violente de tous les instants, une basse vrombissante à souhait (“Gods don’t bless you”), du riff que n’aurait pas renié le Sepultura de “Beneath the remains” ou “Arise” (“Straighten up” encore), ou flirtant avec le hardcore (“Bastard 2.0.”), et quelques petits côté technique à la Coroner.

Aleister revient avec son thrash metal que les anciens fans reconnaîtront de suite, mais avec une foultitude de petites évolutions qui permettent au trio de prendre un nouveau départ en plaçant la barre très haut, ce qui risque de lui permettre de retrouver un statut qu’il mérite sur la scène métal hexagonale !

Tracklist :

1. I Grow (4’57)
2. Slave (4’52)
3. Primary (4’12)
4. Straighten Up (5’42)
5. Bastard 2.0 (3’20)
6. I Feel Myself (4’55)
7. Gods Don’t Bless You (4’33)

 

 

BandCamp Facebook Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green