Communication de nos partenaires

Ackeron – Polarity

Le 14 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


Style:

Metalcore

Date de sortie:

10 Mai 2018

Label:

Melancholia Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10

Je ne suis définitivement pas suffisamment prudent lorsque je sélectionne mes disques à chroniquer. En effet, j’ai une nouvelle fois fait une confusion : Ackeron n’est pas Acheron.

Point de Death Métal donc mais de l’Experimental Progressive Metal, étiquette on ne peut plus pompeuse et galvaudée compte tenu du contenu réel de Polarity. Pour moi, c’est juste du Métalcore avec des structures peut-être un peu plus complexes que d’habitude et quelques relents de Thrash mélodique moderne mais ce n’est pas parce qu’il y a quelques notes de saxo sur « Come Closer » ou une voix bizarre dans l’introduction de « Polarity » que cela suffit pour parler d’expérimental, encore moins de Progressif.

L’avantage, c’est que, pour un premier album, les Parisiens n’ont pas cherché à en faire des tonnes et se contentent donc d’une trentaine de minutes de musique. Amplement assez à mon goût. D’une, parce que les nombreux passages en chant clair sont plutôt dispensables, le chanteur me semblant bien plus à l’aise lorsqu’il s’agit de beugler ; de deux, parce qu’en dépit des adjectifs cités plus haut, lorsqu’il s’agit de se conformer aux clichés du Deathcore, ça se pose là : riffs hachés sur deux cases de guitares avec derrière le petit arpège qui va bien, hurlement et breakdown, que du mille fois entendu. Idem quand ça part en cavalcade rythmique, on est sur des choses très classiques. Efficaces certes, mais classiques ; de trois, j’ai une connaissance pas trop mauvaise de la scène française. J’ai donc écouté Mistaken Element, Aabsinthe ou Lycosia par exemple, Scarred m’avait fait également bonne impression il n’y a pas si longtemps et tous ces groupes (ainsi que bien d’autres d’ailleurs) ne font que confirmer mon sentiment initial : Ackeron n’invente pas grand-chose, en dépit de son fort potentiel.

Cela ne signifie donc pas pour autant que l’album est mauvais : belle pochette (même si la symbolique du triangle est omniprésente dans le Métal ces dernières années), très bonne production claire et puissante, bonne technique, aisance dans l’écriture de titres variés, je suis conscient que la formation a de nombreux atouts et que, pour une première sortie, Polarity est très honorable. En revanche, il va falloir un peu plus de prises de risques pour venir concurrencer les ainés qui, eux, à l’époque, étaient réellement novateurs.

Tracklist :

01. Hold me now
02. Come closer
03. Beneath the Surface
04. Polarity
05. Eye of the Storm
06. The quiet Sun
07. Lifeloss

Facebook : https://www.facebook.com/AckeronBand/
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=2vRM3YyuZxM
Bandcamp : https://ackeron.bandcamp.com/album/polarity?action=embed

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green