Communication de nos partenaires
Live report : Erikillmister
Photos : Metalfreak

Soir de fête le 29 mars à l’Ampérage !
Crucified Barbara, c’est caviar ET champagne ! C’est donc dans un amperage plein comme un œuf (sold –out) que vont se dérouler les hostilités !
C’est d’abord à Rising Steel que revient l’honneur d’ouvrir, et ils le feront de fort belle manière, proposant un power métal assez inspiré, idéal pour se mettre dans l’ambiance.
Heavylution prend le relais, dans le même registre. Et là aussi, c’est très bon, et ce malgré un changement récent de line up. Une bonne mise en bouche avant le morceau de choix de la soirée.

 

Les lumières s’éteignent, et c’est très bizarrement … le « Non, je ne regrette rien » d’Edith Piaf qui accompagne l’arrivée de nos rockeuses suédoises sur la scène, mais rassurez vous (même si je n’ai rien contre Edith !), ça ne va pas durer !

Les belles scandinaves ayant décidé de faire la part belle à leur nouvel opus « In the red », elles démarreront leur show avec le titre éponyme, qui donnera tout de suite la tendance ! Du métal, des riffs, de la sueur !

Elles enchaîneront ensuite avec « Every thing we need » sur lequel Mia démontrera si besoin était qu’elle était en pleine forme !

Son chant agressif et sa complicité avec Klara fera de ce titre un grand moment du show (il y en aura plein d’autres !). « To kill a man » déboulera ensuite dans nos oreilles, histoire de nous montrer que les petits nouveaux sont à la hauteur ! D’ailleurs on va vite pouvoir comparer, avec un de leur titre phare, « Sex action »qui est ensuite joué. Quand vous avez la très belle Klara Force à trois mètres de vous qui hurle le refrain titre, je vous pris de croire que ça fait de l’effet !

Encore un petit nouveau avec « Shadow » et son riff qui vous prend à la gorge, là c’est la section rythmique des Crucified (Ilda et Nikki) qui s’en donne à cœur joie, pour notre plus grand bonheur !

Ce n’est pas « Rock me like a devil » et « Losing the game » qui feront retomber l’ambiance, bien au contraire ! Nos quatre suédoises sont déchainées, et le public le lui rend bien ! Grosse ambiance dans la fosse, Klara se demandant même si on était vraiment dimanche soir, et pas vendredi ou samedi !

On les croyait à fond ? « Lunatic » et son riff punk a souhait, puis le désormais classique « In distortion we trust » viendront terminer le set tout en puissance. C’est Mia qui reviendra la première, sa fidele flying V en bandoulière pour nous susurrer une surprenante et magnifique version acoustique de « My heart is black » avant d’être rejointe par ses comparses sur le deuxieme couplet pour finir le morceau de façon plus classique.

Je vous avais prévenus ! Des grands moment pendant ce show, il y en a eu quelques-uns, la preuve !

Et comme pour nous prouver qu’elles en avaient gardé sous le pied, elle termineront le concerts par des versions super speedées d’ « Into the fire » et de « Crucifer » tout juste entrecoupé d’une autre nouveauté au tempo un peu plus lent, mais néanmoins excellent « Electric sky »

Ce fut vraiment une soirée énorme. Quel pied !

Un grand merci à Kheops Asso pour ce coup d’éclat ? de maitre ? Faire venir un groupe de ce calibre à l’Ampérage, juste respects, les mecs!

 

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Rising Steel + Heavylution + Crucified Barbara (Grenoble, l’Ampérage, 29 mars 2015)”

  1. pingback pingback:
    Posté: 26th Mai 2015 vers 23 h 25 min
    1
    Crucified Barbara + Headcharger (Le Divan Du Monde, le 02/04/2015, Paris) | Soil Chronicles

    […] un seul concert d’elles quand elles passent à côté de chez nous. Vous en avez les preuves ici: http://www.soilchronicles.fr/reports/crucified-barbara-grenoble-290315 et […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green