Communication de nos partenaires

Serenity

Le 9 février 2016 posté par Bloodybarbie

Intervieweuse : Bloodybarbie

Interviewé : Fabio D’Amore (Bassiste)

Les amateurs de metal symphonique connaissent sans doute ce jeune groupe autrichien très actif depuis 2007 : Serenity. Suite à la sortie de leur nouvel et cinquième album Codex Atlanticus (chronique : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/serenity-codex-atlanticus, nous avons le plaisir d’interviewer Fabio, le bassiste du groupe pour ne parler de leur nouvelle œuvre.

Félicitation pour cet album très sympathique pour bien commencer 2016.

Quel est ton ressenti envers ce nouveau-né, si tu avais à le comparer aux précédents de ton propre point de vue ?

Codex Atlanticus marque en quelque sorte un retour aux sources, et on est de nouveau un groupe 100% masculin. Le son de cet album est plus puissant et raffiné là où il le faut, la combinaison parfaite entre notre son d’origine et notre statut actuel.

Comme tous vos albums, Codex Atlanticus est aussi un concept album, peux-tu nous dire de quoi il traite, bien que la pochette et son intitulé nous spoilent d’emblée !

Comme vous le savez peut-être, depuis notre troisième album « Death and Legacy », on ne parle dans nos textes et chansons que des personnages et faits historiques marquants. Pour Codex Atlanticus, on a décidé de se concentrer sur Leonard Da Vinci, créant une sorte de journal inspiré par sa vie et son œuvre mais en essayant de rajouter un plus : ses sentiments et pensées à propos de divers sujets.

Il n’y a pas un ordre chronologique dans la tracklist comme ça l’est dans un journal intime. C’est construit de façon à avoir une ligne directrice.

[youtube t1vHNoVdZ0g]

Après l’intro, vous trouverez « Follow me », une ouverture parfaite pour l’opéra et c’est aussi notre premier single et vidéo clip. Ensuite vient « Sprouts of Terror », un des plus rapides et durs morceaux et dans lequel on est en duo, Georg et moi, du refrain aux couplets. « Iniquity » est notre première lyric video parue en décembre dernier. C’est une chanson en 6/8, puissante et épique, pour laquelle on a écrit une partie de chœur bien sympa. « Reason » est le 5ème morceau et parle de la relation et l’amitié qu’avait Leonardo avec son disciple préféré Francesco Melzi, une chanson de Serenity très classique avec des refrains catchy.

« My final Chapter » est LA balade de l’album, une œuvre épique et atmosphérique, un anathème de Leonardo à la splendeur de la nature. « Caught in a Myth » est un morceau puissant et envoutant qui apporte une certaine tension après la douceur de la balade. « Fate of Light » est un autre morceau ‘classique’ avec des riffs lourds orientaux et un refrain très cool, c’est basé sur le moment où le jeune Leonardo s’est rendu compte de son sort et sa mission pour l’humanité. « The perfect Woman » est le titre où notre invitée, Amanda Somerville, met sa voix féminine sur l’album, délivrant une partie importante de la semi-balade dédiée à Mona Lisa, bombastique et douce à la fois.

« Spirit in the Flesh » est plus un son typique de Serenity où l’orchestre amplifie le son et où l’on retrouve ma voix et celle de Georg sur un duo lors du refrain. Ce titre est basé sur les études anatomiques de Leonardo et sera notre second single et clip vidéo.

« The Order » est officiellement la clôture de notre album, avec un riff puissant et épique mais aussi une grosse énergie de manière à mettre en exergue les nombreux doutes de Leonardo

Ensuite vous trouverez « Forgive me » comme premier bonus track, une superbe ballade mélancolique. « Sail » est une réédition d’un morceau de Tasha, notre invité et vocaliste féminine en tournée, qui fait des duos avec Georg ; ils forment une belle paire. Il y a aussi deux autres bonus tracks : 2 versions de « My final Chapter » : une orchestrale et une instrumentale pour le business japonais.

 

A quel point est-il important pour vous de composer un album concert ?

On n’a jamais vraiment sorti un concept album au sens propre du terme, tel que l’entend la tradition… Même cette fois, ce n’est pas un vrai concept album, c’est simplement un album qui se focalise sur un personnage précis, je pense que c’est différent. Peut-être qu’un jour on en fera un vrai !

 

Pensez-vous engager un guitariste à temps plein et un second chanteur/chanteuse ou est-ce que vous continuerez à vous limiter aux membres live et invités ?

Chris a participé à nos tournées depuis 2011, depuis « Out of the Dark Tour ». Il est maintenant un membre permanent du groupe ou du moins il se sent comme tel. Donc, bien sur, on n’a plus à le considérer comme un guitariste live ou de tournée. Depuis, maintenant, il est membre officiel de Serenity et sa contribution au nouvel album est remarquable.

 

Combien de ton temps consacres-tu à la musique?

120% de mon temps comme je tourne avec plusieurs groupes, je m’occupe d’un studio d’enregistrement dans l’Italie du Nord et je suis aussi prof de musique dans une école privée.

 

Comment était votre méthode de composition sur cet album?

C’était un véritable travail d’équipe, que ce soit la musique ou les textes, tous ensemble avec le travail de Jan Vacik, notre producteur, et Luki Knoebl, notre arrangeur orchestral pour cet album.

 

Combien de temps avez vous mis pour composer et enregistrer l’album?

Si je te le dis tu ne vas pas me croire haha !

 

Quelle était la plus grande difficulté de cet album selon toi?

Comme d’habitude : le planning… vous voulez toujours avoir plus de temps pour peaufiner les détails.

 

Quel est ton morceau préféré de l’album?

« The Order »

 

Comment est la scène metal en Autriche? Est-ce que vous jouez souvent là-bas?

La scène metal n’est pas vraiment développée en Autriche ; même si Serenity est officiellement basé en Autriche, on ne joue pas souvent là-bas. Au contraire, la scène metal italienne est assez grande, mais surpeuplée… On n’a pas joué là-bas depuis 2011, ça fait un bail ! Chris sera le plus heureux d’entre nous puisqu’il est allemand et l’Allemagne est le pays où on a le plus joué.

 

Quel est ton background musical, ton histoire avec la musique?

J’ai commencé tôt, en 1990 quand j’avais 3 ans et demi et que j’ai commencé par le piano. J’ai étudié énormément la musique et appris plusieurs instruments et j’ai ainsi obtenu mon diplôme en théorie de la musique, c’était une belle période de ma vie.

 

Quelle est la position de Serenity dans le monde du metal?

Je peux juste dire que nous grandissons d’album en album et atteignant un plus haut pallier. On est vraiment content de notre progression et notre statut actuel vu d’où on a démarré.

 

Quelle est votre plus grande audience?

L’Allemagne et les Pays Bas.

 

Est-ce  que le groupe a fait beaucoup de tournées ?

Oui, depuis 2006 jusqu’à 2010.

 

Vous connaissez bien Xandria, j’ai vu que vous serez en tournée avec eux?

Moi, oui, très bien puisque j’ai été leur bassiste de tournée deux fois en 2012 et une fois lors de la tournée US/Canada en 2014. On a joué et fait des tournées ensemble, plusieurs fois. Ça va être une tournée grandiose pour nous avec une petite surprise au milieu.

 

Comment vois-tu l’avenir du groupe?

Bien qu’on ait tourné pas mal, on a encore besoin de nous étendre géographiquement et atteindre un public plus grand, c’est l’objectif principal du groupe.

 

Si tu devais citer tes groupes/albums préférés, lesquels choisirais-tu?

Je pense que si je commence à faire la liste de mes groupes préférés, je ne terminerai jamais. L’album de l’année (2015) pour moi est celui de Steven Wilson « Hands Cannot Erase ».

 

Je te laisse finir avec ta citation préférée…

Carpe Diem, seize the day! Don’t let “Codex Atlanticus” escape from your hands! You won’t regret it!

Merci de nous avoir accordé cette interview et bonne continuation !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Serenity”

  1. pingback pingback:
    Posté: 9th Fév 2016 vers 14 h 33 min
    1
    Serenity – Codex Atlanticus | Soil Chronicles

    […] P.S : Pour en savoir plus sur cet album, voici l’interview de Fabio (le bassiste) : http://www.soilchronicles.fr/interviews/serenity […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green