Communication de nos partenaires

Monomyth

Le 11 mai 2016 posté par Bloodybarbie

Intervieweuse : Bloodybarbie

Interviewé : Sander (Batteur)

A l’occasion de la sortie de leur troisième et nouvel album « Exo » (chronique : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/monomyth-exo ) , nous avons eu le plaisir d’interviewer Sander, le batteur du groupe de rock psyché hollandais Monomyth pour nous en dire davantage sur l’album et le groupe.

 

Peux-tu nous présenter le groupe et nous raconter son histoire?

Nous sommes cinq membres d’un groupe instrumental de La Haye, Pays-Bas. Le groupe a été formé au début de 2011 et nous avons eu quelques changements au début mais depuis la fin 2011, le line up est stable. Donc, tous nos albums sont enregistrés avec les mêmes membres. Nous sommes influencés par un large éventail de musique : de l’électronique, expérimentale, Stoner rock, musique minimaliste, ambiant, rock prog et même d’autres choses comme les Beach Boys. Je ne pense pas que l’on entende toutes ces influences dans notre musique. Nous avions envisagé de composer dans ce genre de style musical juste avant de commencer et il avait  des influences, mais nous essayons vraiment de faire les choses à notre façon.

 

Pourquoi avoir choisi Monomyth en tant que nom de groupe ?

The Monomyth est une théorie ou d’un modèle crée par M. Joseph Campbell dans lequel il résume un système qu’on peut retrouver dans presque chaque histoire épique, qu’elle soit ancienne ou récente. C’est l’aventure d’un héros et les choses auxquelles il a dû faire face, les divers obstacles sur son chemin, et qui en ressort vainqueur et en revient changé ou transformé. Nous pensions que ça pourrait faire un beau nom de groupe et nous essayons de nous tenir à cette idée du Monomyth. Donc, c’est vraiment une métaphore de l’aventure que vous pouvez rencontrer lorsque vous écoutez de notre musique.

 

Dans votre biographie vous dites que vous avez des objectifs musicaux pour chaque album, que voulez-vous exprimer à travers votre musique qui est instrumentale? D’ailleurs, comptez-vous rester un groupe purement instrumental à l’avenir?

Oui, nous essayons de garder cette idée de musique instrumentale qu’on a eue lors de la création du groupe. Justement, ce n’est pas parce que notre musique est instrumentale qu’il n’y a aucune histoire derrière, c’est donc aux auditeurs de chercher d’autres façons d’interpréter le tout dans son ensemble. Ils doivent y voir plus de musique instrumentale pure. Nous essayons d’éviter le noodling sans fin et vraiment composer quelque chose qui tient dans l’histoire que nous avions initialement en tête.

 

Qu’est-ce qui vous attire dans ce  “space rock”?

On adore tout simplement jouer ce style, c’est dans notre sang et on se sent très à l’aise en jouant ça.

 

Que vouliez-vous exprimer à travers “EXO”?

Il y effectivement une vraie histoire derrière EXO, mais à la fin c’est plus comme un thème commun, chaque chanson est connectée à une autre et si vous lisez les titres d’EXO et ce que nous avons fait sur ​​les deux autres albums, vous pouvez créer votre propre histoire. Nous ne faisons que vous guider vers une direction à travers notre musique, les intitulés et l’artwork vous aideront à vous faire une meilleure vision d’esprit, telle est l’essence de nos compositions.

 

Parle-nous de ce magnifique artwork, que représente-t-il et qui en est l’auteur ?

L’artwork est dessiné par Maarten Donders, c’est le troisième artwork qu’il fait pour nous, c’est un artiste très talentueux. Tout ce que vous voyez sur la couverture est tiré de la musique et l’histoire qui l’accompagne. Donc, il y a un lien étroit entre l’art et la musique, ainsi que les albums que nous avons faits auparavant. C’est une longue histoire.

 

Quelle était la barrière ou la difficulté majeure de cet album?

Mmmm, bonne question…Tout s’est globalement très bien passé, même si nous avons eu moins de temps pour composer par rapport aux précédents albums. Nous avons dû travailler plus dur en un laps de temps assez court mais ce n’est pas nécessairement difficile. Je dirais plutôt cette longue attente de la production du vinyle, qui était de 13 semaines : c’était dur !

 

Quel est la position actuelle du groupe dans ce monde de stoner? Où se situe votre plus grande fanbase?

On se porte plutôt bien, notre public est réparti sur quelques pays : Allemagne, Royaume-Uni, Belgique et Pays-Bas. Nous allons au Danemark pour la première fois pendant cette tournée et peut-être la France. Il est donc difficile de répondre : je dirais qu’on est en cours de construction de notre public.

 

A quel point la musique occupe votre emploi du temps?

Certains d’entre nous travaillent à temps plein dans le business de la musique, comme techniciens du son ou de la lumière, ou pour un boss, et certains d’entre nous ont leur propre entreprise, mais dans tous les cas nous devons travailler pour gagner notre vie. Nous essayons de partir en tournée quelques jours par an. Et nous faisons beaucoup de concerts one-off à travers notre pays. Notre tournée au Royaume-Uni l’an dernier était notre plus grand événement à ce jour!

 

Quelle est votre méthode de composition?

Nous faisons vraiment un travail de groupe et nous ajoutons constamment de nouvelles idées, même quand nous ne travaillons pas sur un nouvel album. Quand nous avons une piste prête, nous passons à l’étape d’essayage et de test. Nous avons donc beaucoup d’idées qui évoluent lentement et qui finissent par se transformer en un album. Au moment propice, nous entrons en studio, nous prenons un peu de temps supplémentaire pour peaufiner tout ce que nous avons, mais à part cela, composer est quelque chose que nous faisons constamment !

 

Est-ce que certains d’entre vous jouent dans d’autres groupes?

Certains d’entre nous, en effet, jouent dans d’autres groupes ou ont des projets en dehors de la bande. Nous partageons quelques membres avec Santa Cruz et The Incredible Stacks.

 

Quelle est votre philosophie de la vie et de la musique?

« Keep it real », c’est ce que nous faisons. Nous ne jouons pas un rôle et nous  n’essayons pas d’être comme ceci ou cela, on fait comme bon nous semble et on compose à notre façon.

Ce que vous voyez et entendez est ce que vous obtenez. La musique vous conte une histoire, nous ne faisons que canaliser l’énergie. Nous essayons aussi d’éviter trop d’influences extérieures, bien que parfois quelque chose se glisse et s’y ressent, nous essayons de le minimiser.

 

Y-a-t-il des groupes similaires à vous aux Pays-Bas ?

Il n’y a pas beaucoup de groupes comme nous : je pense que notre approche est un peu différente de ce que vous entendez souvent. Mais nous sommes liés d’amitié avec quelques grands groupes hollandais comme The Machine, Toner bas, Santa Cruz (Selwyn est guitariste chez eux), Candybar Planet, et j’en oublie… Ils excellent tous dans leur micro domaine et nous partageons parfois la scène avec eux, ce qui est génial.

 

Quels instruments avez-vous utilisé? Etes-vous endorsés?

On a utilisé : batterie, basse, baritone guitar, guitares, piano, piano rhodes, orgue, de l’informatique et des synthés pour cet album. Je suis endorsé par Balbex drumsticks et Amedia cymbals par Patsticks.

 

A part la musique, qu’aimes-tu faire?

J’écoute beaucoup de musique, je collectionne les vinyles, je joue aux jeux vidéo et je fais du sport. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer !

 

Quels sont tes projets pour 2016?

Avec EXO, on va en tournée aux Pays-Bas, en Allemagne, au Danemark, en Belgique, au Royaume-Uni et nous espérons que nous allons passer en France cette année. Nous travaillons également sur ​​une bande-son d’un film intitulé “Das Cabinet des Dr. Caligari” et on va la jouer en live en accompagnement du film lors de l’Imagine Film Festival à Amsterdam. C’est une chose très spéciale qu’on a faite. Et nous commençons tout doucement à collecter des idées pour le prochain album.

 

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Monomyth”

  1. pingback pingback:
    Posté: 11th Mai 2016 vers 16 h 58 min
    1
    Monomyth – Exo | Soil Chronicles

    […] Pour en savoir plus sur le groupe et l’album, voici l’interview du groupe : http://www.soilchronicles.fr/interviews/monomyth […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green