Communication de nos partenaires

Züül – Howl Of The Wolf

Le 8 décembre 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Hateful Jared : Basse
  • The Mosquito Hawk : Batterie
  • Mike "The Butcher" Bushur : Guitare
  • The Baron Batteau : Chant

Style:

Heavy Traditionnel

Date de sortie:

Décembre 2010

Label:

High Roller Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 7/10

Les années quatre-vingts, un grand bonheur pour nos oreilles d’amateur de heavy metal. A cette époque tout paraissait plus simple, tout était beau, des cris stridents de Rob Halford aux changements de tempos de Maiden, en passant par le string en peau d’ours de Manowar sans oublier les compositions entraînantes de Saxon. En ce temps là tout était vrai, comme le son des compositions sans truquage. On ne cherchait pas à nous berner en masquant la vérité où en rajoutant une multitude d’arrangements irréalisables sur scène.

Pourquoi vous parler de tout ceci, d’où me vient donc cette pointe de nostalgie d’une époque que je n’ai pas connue, mais qui me fait encore rêver ? La raison est simple : Züül. Celui-ci avec son nouvel Ep Howl of The Wolf nous replonge directement trente années en arrière, rien qu’avec le dessin, noir et blanc, de sa pochette représentant un loup garou près d’une belle demoiselle regrettant de s’être aventurée dans cette sombre ruelle…

Züül ne vous dit rien, un nom vaguement familier, mais vous n’arrivez pas à remettre une mélodie dessus… On en avait pourtant discuté il y a peu, Züül n’en n’est pas à son premier essai, il avait commencé par le deux titres Air Raid On The Run en 2008 pour arriver à son seul album Out Of Time sorti en 2010. Que nous réserve alors ce nouvel Ep Howl of The Wolf ?

La recette n’a pas changé, on reprend toujours une méthode qui marche et qui a déjà fait ses preuves depuis longtemps. Un rythme de batterie en deux temps assez simple, surélevé par une guitare des plus énervée. Les riffs de cette dernière sont d’ailleurs inspirés des compositions de la vierge de fer. Au niveau du chant, on ne cherche pas non plus à en mettre plein la vue, celui ci est fait de façon simple, pas de montée dans les aigus ou autres tentatives du genre, on reste dans ce que l’on sait faire, donnant simplement la mélodie de façon énergique. Les parties instrumentales sont elles aussi très inspirées des grands noms, guitares survoltées mais ne cherchant pas à épater la galerie, plus une recherche continue et plus rapide de mélodie.

Au niveau de la production et du son de cet Ep, tout est fait pour avoir le même rendu que dans les eighties. Pas de fioritures supplémentaires, pas d’arrangements. Les titres ne sont pas ultra carrés, mais sentent bon l’odeur de la bière et de la sueur. Reprenez le vinyle de Killer ou celui de Denim And Leather, Howl of The Wolf a le même rendu sonore.

Une vraie ballade dans le temps, on croirait avoir suivi Doc dans sa Doloréane histoire de retrouver nos idoles dans leur jeune temps. Züül nous transporte et nous envoie trente années en arrière, pour ré assister à la sortie des albums mythiques. Howl Of The Wolf est plus travaillé que le précédent opus car les compositions ne sont pas calquées mais inspirées de leurs influences, pas grande différences grammaticalement parlant, mais au rendu sonore, on n’a pas ce sentiment de déjà vu, déjà connu, mais plus une vague de nostalgie qui nous emporte.

Quand on a le talent, pas besoin d’arrangements.

Myspace: http://www.myspace.com/zuulcontact

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green