Communication de nos partenaires

Wrath – Rage

Le 17 octobre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Gary Modica - Basse
  • Scott Nyquist - Guitares
  • Gary Golwitzer - Chant
  • Patt Maxwell - Batterie
  • Rob Noon - Guitares

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

5 Octobre 2018

Label:

Combat Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Pas une coïncidence, mais pas loin… Lors d’une bourse aux vinyles et aux CD le mois dernier, je me retrouve à racheter en CD le Nothing to fear (1987) des Chicagoans de Wrath, album que je n’avais jusqu’alors qu’en 33 tours. Album quasi parfait pour l’époque, le groupe jouit d’un statut pour le moins culte et j’avoue (honteusement) que ça faisait des lustres que je pensais cette formation définitivement morte et enterrée.

Je t’en foutrais : non seulement Wrath n’a jamais vraiment cessé d’exister mais a en plus sorti un EP, Wrath, en 2008, une compilation, Mutants, en 2013 regroupant Fit of Anger (le premier album), Nothing to fear (le deuxième, donc) et un DVD live sobrement intitulé In Concert. En prime, on a eu droit à un album, Stark raving mad, sorti en 2014 en autoproduction et sur lequel je vais me pencher très sérieusement histoire de me faire une bonne vieille séance de rattrapage.

Et là, cette semaine, dans ma boite mail, arrive le nouveau brûlot de ces gaillards, à venir en octobre prochain. Pour le coup, le fan de Thrash Metal que je suis en a les cervicales qui font bravo : Nothing to fear était une belle baffe, Rage reste dans la lignée de cet album, plus de trente années plus tard.

Comme tout groupe/album de Thrash old school, on nage dans des eaux connues : pour la surprise, on repassera. Mais bordel que cet album tue !
Je l’ai déjà dit pour pas mal d’albums sortis dernièrement : il est fort à parier que si ce Rage était sorti dans la deuxième moitié des eighties, il ferait partie des classiques du genre entre Taking over (Overkill), The Legacy (Testament), No place for Disgrace (Flotsam And Jetsam), Darkness descends (Dark Angel), Terror Squad (Artillery) ou Terror and Submission (Holy Terror).

Les choses commencent rudiment avec un “Conflict” qui donne de suite le ton de l’album : ça va droit à l’essentiel, pas de fioriture. Du Thrash Metal direct, comme bon nombre de groupes du même genre savent nous en balancer dans les oreilles, mais avec une qualité intrinsèque au dessus de la moyenne.
Varié, implacable, accrocheur (“Draw Blood”, quel refrain !), parfois capable de mid tempo écrasants (“My Rage”, “Cleaning my Soul”, “Mothers Hell”) comme de titres à la férocité bien réelle (“Feeding the Host”, “Unholy Alliance”, “Conflict”, “Tension on high”) pour finalement aboutir à quarante-cinq minutes de grande qualité…
Et en prime, un petit hommage à Lemmy avec un “Ace of Spades” à la sauce thrash metal en fin d’album…

Pour tout thrasher nostalgique chez qui une douce petite folie passe encore entre les oreilles !

Tracklist :

1. Conflict (4:13)
2. What you crave (4:00)
3. Draw Blood (4:33)
4. Tension on high (4:44)
5. My Rage (6:06)
6. Feeding the Host (3:45)
7. Clearing my Soul (3:17)
8. Unholy Alliance (3:55)
9. Mother’s Hell (5:18)
10. Ace of Spades (reprise Motörhead) (3:01)

Site officiel
Page Myspace
Page Facebook
Agenda ReverbNation

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green