Communication de nos partenaires

Weapönizer – Lawless Age

Le 6 août 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Shaggy - Batterie
  • Barbarian - Basse, Chant
  • Ale Wülf - Guitares
  • Deströyer - Guitares

Style:

Black/Thrash Metal

Date de sortie:

30 Juin 2017

Label:

20 Buck Spin

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

“Pas content, pas content, pas content”… Vous avez… 1… nouveau message !

Mon p’tit pote, ça fait trop longtemps que ça dure. Et vas-y que je te riffe des insanités plein les esgourdes à longueur de blast… Ça, pour envoyer du pâté, y a du monde ! Mais dès qu’il s’agit de coller un minimum de finesse, y a plus personne. On ne va pas s’émoustiller le prépuce trop longtemps mais si vous aimez les douceurs toutes en retenue façon Destroyer 666, Venom, Korgull The Exterminator, Voivod, Midnight, Deathhammer ou Slayer des trois premiers albums, voilà qui risque fort de vous exciter comme un morpion au salon de l’érotisme.

Formé en 2009, un premier album en 2012, le quatuor de Denver ne fait clairement pas dans la demie mesure : riffs thrash old school, chant black/death rocailleux au possible, section rythmique méchamment énervée… Toute la panoplie du blackeux/thrasher illustré est représentée au cours de cet album de cet album de neuf titres au format d’un certain Reign in Blood (comprendre : moins d’une demi heure).

Dès “Malefactor”, le ton est donné : le chanteur rote ses insanités comme si sa vie en dépendait, bien aidé par des musiciens qui ne se laissent pas prier pour nous bastonner sévère le cortex.
Il y a des cervicales qui vont souffrir, c’est moi qui vous le dit.
Parce que le “Hellbound”, là, tout intense qu’il est, il arrive à faire passer le premier titre pourtant déjà bien costaud pour une ballade pour midinette en comparaison. Comme je vous le dis !
Et les méchancetés ne s’arrêtent pas là : à aucun moment le tempo ne semble avoir envie de ralentir d’un iota. On se prend tour à tour “Vulture”, “Rattenkrieg”, “Lawless Age”, “Gengrene”, “Iron Clan Exile” et “Temple of the Iron Skull” dans les gencives avec le même impact.
Tempo rapide, riffs assassins, rythmique saccadée… le tout au service d’une musique à la speederie oscillant entre le violent et l’intense. Et il faut attendre le dernier et court titre, la reprise d’English Dogs (“World War 2”, tire de Invasion of the porky Men en 1984) pour voir Weapönizer calmer un tantinet la baston !

Pour le reste, on se prend toute la sauvagerie d’un escadron de tueur dans la gueule !

Et on en redemande, allez comprendre !

Tracklist :

1. Malefactor (3’03)
2. Hellbound (4’05)
3. Vulture (2’39)
4. Rattenkrieg (3’55)
5. Lawless Age (2’38)
6. Gangrene (3’29)
7. Iron Clan Exiles (3’30)
8. Temple of the Iron Skull (4’18)
9. World War 2 (reprise English Dogs) (1’56)

BandCamp : http://weaponizer.bandcamp.com/
Myspace : http://myspace.com/weaponizer666
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Weaponizer/216551176662
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/weaponizer666
Youtube : http://www.youtube.com/user/Weaponizer666

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green