Communication de nos partenaires

Warrior Soul – Rock ’n’ Roll Disease

Le 8 juin 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Kory Clarke - Chant, Batterie
  • Adam Arling - Guitares, Basse, Choeurs
  • John Polachek - Guitares
  • Dennis "El Guapo" Post - Guitares, Choeurs
  • Christian Kimmett - Basse, Choeurs
  • Ivan Tambac - Batterie, Choeurs
  • John Besser – Batterie

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

7 juin 2019

Label:

Livewire/Cargo Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

J’avoue que j’avais pris peur à l’écoute du précédent album de Warrior SoulBack on the Lash (chronique ici), sorti en décembre 2017. Non que l’album était mauvais, loin de là, mais, de la part du créateur de Last Decade Dead Century (1990) ou surtout de Drugs, God and the New Republic (1991), on était en droit d’attendre beaucoup plus.
Avec le recul et en le réécoutant pour me refaire une idée par rapport à ce nouveau jet, la sensation reste sensiblement la même, même si je me rends compte d’une petite sévérité de ma part après coup… Quoique…
Mais en s’ingurgitant Back on the Lash et Rock ’n’ Roll Disease d’un trait, on s’aperçoit que Kory Clarke and co. jouent certes la continuité mais avec une efficacité retrouvée.

Alors non, on ne prend plus les bourrasques qu’ont été en leur temps “Trippin’ on Ecstasy”, “The Losers”, la reprise de Joy Division “Interzone” ou “Jump for Joy”, mais force est de constater que le chanteur n’a rien perdu de son côté vindicatif et grogne ses lyrics enroués avec une rage retrouvée. Et ce n’est pas peu dire : ce dixième album sous la bannière Warrior Soul, produit par Clarke et Adam Arling, mixé et masterisé par Maguel Martins, ne souffre d’aucune faiblesse. Mieux : rien n’est à jeter, on se prend huit titres bien crus et directs, magnifiés par le jeu de musiciens aguerris, et on se prend un pied incroyable devant ce Warrior Soul en pleine forme qui laisse fantasmer des prestations live de haute intensité !

“Up the Dose” déboule, et c’est du gros riff rugueux à la AC/DC qui nous prend directement aux tripes et nous fait inconsciemment taper du pied. Clarke y pose sa voix si caractéristique depuis bientôt trente ans, un rien éraillée et remplie d’une colère que ni les années ni l’expérience ne semblent vouloir calmer ! Bien au contraire…
Et ce n’est pas “Rock ’n’ Roll Disease” qui va calmer les choses : tout est crade, instinctif, certes basique au point de nous rendre capables de chanter le refrain dès son deuxième passage, mais l’ensemble est d’une efficacité redoutable. Une basse plus vrombissante, du riff fluide et rapide, un côté rock ’n’ roll plus speedé…
Ça y est, on nage en plein Motörhead avec “Off my Face”, on frôle le grandiose, et “Melt down”, bien qu’un rien plus calme, semble suivre cette trajectoire, même si l’on n’aurait pas détesté le refrain un rien plus sauvage.
“Rock On” reprend le côté AC/DC des deux premiers titres avec une férocité typique de Warrior Soul, le mid tempo proposé est plus vicieux et semble se complaire dans une colère contenue qui ne demande qu’à exploser.
Et elle ne tarde pas à venir : “War Ride Children” se veut d’une énergie remarquable, avec un côté à nouveau crade à rechercher dans la scène de Detroit, lorsque les Stooges, MC5 ou autre Grand Funk Railroad mettaient à mal toute une flopée de fans lors de concerts furieux.
Et les choses ne se calment pas avec “Going Mental” où le côté rock ’n’ roll australien reprend le dessus.
L’album se termine sur un court et efficace “After the Show” qui clôt un album en tous points réussi avec un brûlot bien agressif, digne des meilleures heures du groupe.

Bref, Warrior Soul signe ici son meilleur album depuis des lustres, avec un artwork digne de la colère de Clarke, et on ne lui reprochera que sa durée : à peine plus d’une demi-heure pour huit titres. Mais la qualité de cet album est telle qu’aucun reproche ne pourra être fait à Clarke and co. !

Petite râlerie malgré tout : à ce jour, la tournée européenne ne comprend aucune date française. Hep hep, Kory Clarke, et nous ? Hein, dis ?

Tracklist :

1. Up the Dose (4:01)
2. Rock ’n’ Roll Disease (3:01)
3. Off my Face (4:07)
4. Melt down (5:14)
5. Rock On (3:53)
6. War Ride Children (4:07)
7. Going Mental (4:10)
8. After the Show (2:42)

Site Officiel
Facebook
Myspace

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green