Communication de nos partenaires

Walter Trout – Alive in Amsterdam

Le 10 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


Style:

Blues Rock

Date de sortie:

17 Juin 2016

Label:

Mascot Label Group

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

Après de très sérieux problèmes de santé résolus par une transplantation du foie, Walter Trout revient avec un album « Battle Scars » en 2015, pour ensuite nous délivrer ce double live, le bien nommé « Alive in Amsterdam » aux airs de résurrection.

Après 50 années d’une carrière monumentale, cet homme qui transpire le blues rock nous gratifie d’un double album de seize titres dans lequel on sent le feeling au bout des doigts de cet artiste hors normes.

65 ans au compteur, le Walter et c’est à 14 ans qu’il commence sa carrière en jouant avec rien de moins que messieurs Percy Mayfield, Deacon Jones, John Lee Hooker et Joe Tex avant d’intégrer en 1981 le groupe Canned Heat. C’est ensuite qu’il rejoint John Mayall’s Bluesbreakers (avec Coco Montoya) qu’il quittera pour fonder son propre projet, The Walter Trout Band, qu’il renommera plusieurs fois en The Walter Trout and The free Radicals, puis Walter Trout and The Radicals avant d’opter plus sobrement pour Walter Trout. En tout, ce ne seront pas loin d’une trentaine d’albums seront sortis avec ce monsieur de la Stratocaster !

En seize morceaux bourrés d’un feeling incroyable pouvant nous coller les frissons à plusieurs reprises, Walter Trout et son groupe composé des talentueux Sammy Avila (Hammond B3), Johnny Griparic (Basse) et Michael Leasure (Batterie), on passe un moment merveilleux avec des titres tous plus vibrant les uns que les autres. Entre les moments chantés à la perfection (mention spéciale au vibrant “Haunted by the Night” qui frôle la beauté absolue), les longs soli tout en toucher et sans en rajouter, montrant un guitariste au sommet de son art, les musiciens qui l’accompagnent ne sont pas en reste en matière de qualité et de maîtrise.

Blues rock oui, mais blues rock qui swingue, qui vous file une pêche d’enfer et une banane qui ne disparaitra pas de la journée. Ce double live bourré d’une énergie communicative est un must dans le genre pour qui a envie de se prendre deux heures de beauté aussi vibrantes que poignantes. Inutile de se fatiguer à sortir du lot tel ou tel titre : ce live se vit ! On met les CD dans le lecteur, on ferme les yeux (pas que les yeux) et on écoute… religieusement ! Prenant, entêtant, lancinant… on se laisse bercer par tant de beauté musicale.

Alive in Amsterdam” ou une leçon de guitare doublée d’une leçon de vie, qui mérite le respect !

Chapeau bas, monsieur Walter Trout !

Tracklist :

CD1 :
01. Marie’s Introduction (1’20)
02. Play the Guitar (0’29)
03. Help me (7’20)
04. I’m back (reprise Luther Allison) (6’38)
05. Say Goodbye to the Blues (10’39)
06. Almost gone (5’46)
07. Omaha (6’11)
08. Tomorrow seems so far away (5’47)
09. Playin’ Hideaway (6’37)
10. Haunted by the Night (7’15)

CD2 :
01. Fly away (5’43)
02. Please take me home (6’35)
03. Rock me Baby (9’36)
04. Marie’s Mood (6’04)
05. Serve me right to suffer (10’07)
06. The Love that we once knew (8’27)

 

Site officiel : http://www.waltertrout.com
Facebook : http://www.facebook.com/waltertroutband
Twitter : http://www.twitter.com/waltertrout
Youtube : http://www.youtube.com/mascotlabelgroup

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green