Communication de nos partenaires

Vuur – In this Moment we are free – Cities

Le 23 novembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Anneke van Giersbergen – chant lead
  • Ed Warby - batterie
  • Jord Otto - guitare
  • Ferry Duijsens - guitare
  • Johan van Stratum - basse
  • Marcela Bovio - chant

Style:

Prog Metal

Date de sortie:

20 Octobre 2017

Label:

InsideOut Music

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 7/10

Elle est belle, elle est douce, elle est talentueuse et surtout elle est partout ! Elle s’appelle Anneke van Giersbergen et, une fois de plus, elle apparait dans un nouveau projet : Vuur, la énième nuance d’Anneke !

On l’a connue initialement dans The Gathering, Agua de Annique avec Devin Townsend, puis avec Maitre Arjen Lucassen dans The gentle Storm. Sans oublier ses collaboration avec Danny Cavannah (Anathema), Árstíðir (groupe islandais), Moonspell, Napalm Death, sa tournée sous son propre nom (mais bien sûr elle ne faisait que des reprises de ses autres projets) et enfin son tout dernier projet : Vuur. Elle a une voix en or et on ne peut pas dire qu’elle ne la rentabilise pas, au vu de son hyperactivité, et toujours dans des groupes de Prog (elle devrait s’essayer aux growls, ça lui ouvrira encore plus de possibilité pour enrichir son CV).

Le super line-up de Vuur est composé de la chanteuse Marcela Bovio (Stream of Passion), du batteur Ed Warby (Gorefest, Ayreon, Hail of Bullets), des guitaristes Jord Otto (Propane, ReVamp) et enfin nos chers Ferry Duijsens (à la guitare) et Johan van Stratum (basse) de Stream of Passion. A noter qu’il y a eu beaucoup d’interventions extérieures pour l’écriture de cet album (et généralement ce n’est pas bon signe quant au résultat) : Mark Holocomb (Periphery), Esa Holopainen (Amorphis), Daniel Cardoso (Anathema), ainsi que les deux guitaristes de Vuur qui ont aussi écrit une chanson.

La première écoute de l’album ne m’a pas marquée, ni la dernière d’ailleurs : du prog/djent mêlé à la douceur de la voix d’Anneke. La majorité des morceaux manque d’âme, même si le concept de l’album sur les villes (un morceau, une ville) est censé leur en donner. Des riffs de guitares qui sont généralement typiques de groupes prog avec un chant masculin, donc on peut dire que coller cela avec du chant féminin est une originalité (oui, ça existe des riffs de prog de mecs).

Mon top 5 : le très marquant « The Fire – San Francisco » où Anneke expose une autre facette de son chant, « Days go by – London » où les mélodies sont plus sombres et rageuses, « Valley of Diamonds – Mexico » truffé de soli de folie et « Your glorious Light will shine – Helsinki » avec Marcela, des chœurs et des orchestrations. Et le meilleur de tous et le plus original, l’orientalisant « Save me – Istanbul » avec un son de guitare-sitar et des orchestrations. Malheureusement Paris (« Paris – Reunite ! ») a été victime de la balade de l’album (il y a pire comme crime).

Au vu de la qualité de l’album qui n’apporte strictement rien de rien d’original à la communauté prog, Anneke aurait dû faire avancer ses autres projets notamment The gentle Storm qui était bien lancé et qui apportait du bonheur à la communauté assoiffée de nouveaux sons. Stream of Passion a fait la terrible erreur de dissoudre le groupe et j’espère que Vuur n’en est pas la raison, autrement ça serait très regrettable car Stream of Passion qui avait commencé à s’imposer dans la communauté metal sympho qui avait son petit truc, alors qu’il était sur une bonne lancée et s’est bien fait connaitre, annonce sa tournée d’adieu… C’est très con, non ?

Alors bon, le premier essai de Vuur n’est pas mauvais, s’écoute plutôt bien, mais n’est pas extraordinaire non plus ! Anneke devrait vraiment prendre un remède contre l’obsession de la quantité et privilégier l’originalité. Par contre, les paroles méritent qu’on y prête attention voire plus qu’à la musique car Anneke est poétesse. Et pour la blague, elle avoue dans une interview qu’elle voulait écrire un album metal et c’était le moment de le faire ; qu’on m’explique parce que je ne vois pas ce qu’il a de plus metal comparé à ses autres projets !

Tracklist :

01. My Champion – Berlin
02. Time – Rotterdam
03. The Martyr and the Saint – Beirut
04. The Fire – San Francisco
05. Freedom – Rio
06. Days go by – London
07. Sail away – Santiago
08. Valley of Diamonds – Mexico City
09. Your glorious Light will shine – Helsinki
10. Save me – Istanbul
11. Reunite! – Paris

Facebook : https://www.facebook.com/vuurband/
Site officiel : http://www.vuur.band/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green