Communication de nos partenaires

Vulcain – V8

Le 2 avril 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Daniel Puzio : Guitares, Chant
  • Vincent Puzio : Basse
  • Marc Varez : Batterie

Style:

Putain de bon rock ‘n’ roll overspeedé !!!

Date de sortie:

Avril 2013

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak): 9/10

 

Quarante minutes de pur bonheur !
C’est en ces cinq mots qu’on peut résumer le nouvel album de Vulcain. Putain, on l’aura attendu, ce nouvel album : 15 ans, rien que ça…
15 ans après les avoir vus en live lors de leur tournée d’adieu à la Foire aux Vins de Colmar, en première partie de Motörhead, un certain 12 août 1998, pour un show du feu de Dieu !
Oui, on savait que c’était la potentielle dernière fois qu’on allait voir le trio sur scène, c’était l’occasion de se faire « une dernière bière au bar », sachant que demain, on ne remettrait pas ça, pour faire mentir le titre « Sur la route » de l’album « Desperados ».
Les frères Puzio, ce soir-là, flanqué de leur batteur Marc Varez, nous offraient un concert haut de gamme, pour nous faire encore regretter l’arrêt d’un groupe devenu légendaire à grands coups de « Rock ‘n’ roll secours », « Vulcain / L’enfer », « Soldat », « Comme des chiens » ou autre « Fils de Lucifer ».
En effet, après leur show, les premières minutes du concert de Motörhead avaient une autre saveur, que le talent du Lem’s band allait rapidement nous faire oublier, mais quand même…
Merde, Vulcain, quoi !
Bon, OK, « Stoppe la machine » n’avait pas la qualité des trois premiers albums qu’étaient « Rock ‘n’ roll secours », « Desperados » et « Big brothers », comme si faire mieux que cette trilogie était une barre trop haute par rapport à leur motivation, allez savoir ! Toujours est-il que Vulcain s’arrêtait en 1998 pour douze trop longues années, et même le projet de Daniel Puzio avec les ex-H-Bomb Philty Garcia et Gérard Michel n’a pu emballer les fans de la première heure.

Alors oui, quand l’annonce de la reformation du trio a été officielle, inutile de dire que les fans l’ont pour le moins bien pris, et là, on pouvait à nouveau redire « un dernier accord, et demain, on remet ça ! ».
Alors ne parlons même pas de quand il s’agit de les voir en concert à Grenoble en première partie de Nightmare le 25 mai 2012 : bouffée d’air frais, soirée Rock ‘n’ roll, ambiance exceptionnelle, show de feu et backstage hyper sympa.
Non content d’être des musiciens de talent, les trois gaillards sont humainement adorables, ce qui ne gâche rien. Ils nous avaient promis un nouvel album ce soir-là et le voilà enfin.
« V8 » et ses onze titres pour 40 minutes est une véritable orgie Rock ‘n’ rollesque bienvenue pour tous ceux qui ont adoré les trois premiers albums du groupe : si avec les albums suivants, Vulcain cherchait à se démarquer de l’influence de la bande à Lemmy, sans doute par lassitude d’être appelés les « Motörhead français », il faut reconnaître qu’avec ce petit nouveau, les comparaisons vont aller bon train : d’entrée, ils nous balancent leur « Iron fist » à eux avec un « Avec vous » survitaminé. En moins de trois minutes, Vulcain nous assène un de leurs titres les plus rapides, à rapprocher de « Les plaisirs solitaires » ou autre « Blueberry blues ». Les titres énervés ne manquent pas : entre un « Call of duty » bien enlevé, « Lâchez-nous » proche de « Soldat », la reprise d’Alain Bashung « L’arrivée du tour » et « Sur la ligne », on a notre lot de bombes atomiques vicieuses aux soli toujours bien sentis du père Daniel.
Mais les titres plus calmes (on s’entend, hein ?) ne manquent pas : si les titres plus longs ou les ballades comme « Si tu bats de l’aile » ne figurent plus sur cet album, on a droit à notre lot de titres plus bluesy comme « Limite », « Croix de bois », voire « Sale temps pour les cons » ; ou plus Hard Rock à l’instar de « Go fast », « Rien à voir » ou « Dans mes rèves ».
Mais dans l’ensemble, Vulcain semble avoir envie de revenir à l’urgence, comme l’indiquent les timings de chaque titres situé entre 2’55 et 4’20 : pas de fioritures, on va direct à l’essentiel et c’est tant mieux.

Qu’on se le dise, Vulcain va redevenir les fers de lance du Heavy Metal français et avec cet album, ça ne sera que mérité.
Chapeau bas, (Kil)Misters !!!

 

Site officiel : http://www.vulcain-officiel.com/
Myspace : http://www.myspace.com/vulcainweb
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Groupe-Vu … 2999118467

Clip « Lâchez-nous ! »

 

 

 

  • 01 Avec vous (2’55)
  • 02 Sur la ligne (3’21)
  • 03 Call of duty (3’16)
  • 04 Limite (3’59)
  • 05 Lâchez-nous (3’27)
  • 06 Go fast (4’08)
  • 07 Croix de bois (4’20)
  • 08 L’arrivée du tour (reprise Alain Bashung) (3’56)
  • 09 Sale temps pour les cons (3’45)
  • 10 Rien à voir (3’17)
  • 11 Dans mes rèves (3’55)

 

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Vulcain – V8”

  1. AvatarChrist Tof
    Posté: 2nd Avr 2013 vers 17 h 07 min
    1

    C’est pô juste 😯
    Il sort le 22, c’est pas normal que certains puissent l’avoir avant les autres :mrgreen:
    Encore 20 jours ….

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green