Communication de nos partenaires

Vampire – Vampire

Le 26 mars 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Joakim ‘Jocke’ Proos (Command) : Basse
  • Lars ‘Hand Of Doom’ Martinsson : Chant
  • Joel ‘Black String’ Pälvärinne : Guitares
  • Ratwing : Batterie

Style:

Death / Thrash metal mais alors, vraiment old school !

Date de sortie:

03 mars 2014

Label:

Century Media

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Bien bien bien : et une chronique à faire dans un style le plus old school qui soit, ça me va !
‘Vieux’ quarantenaire nostalgique des années 80 qui ont vu balbutier le thrash et le death, un album de cette trempe ne va pas me déplaire… du moins sur le fond.
Sur la forme, ben… pareil !
Une écoute de ces dix titres pour trente-six minutes chrono fait un bien fou et donne envie de ressortir la guitare en carton et de coudre un nouveau patch du groupe sur la veste en jean à côté de ceux de groupes divers comme Celtic Frost, Darkthrone, Possessed, ou Morbid Angel
Fondé en 2011 par Command (ex-Grindnecks, ex-Pen Expers), Hand Of Doom (ex-Scyther, ex-The Legion, ex Pen Expers), Black String (Eidomantum, ex-Lukemborg, ex-Portrait) et Ratwing, Vampire nous sort une demo du même nom (2011) rapidement sold out, nommé groupe de la semaine par Fenriz himself sur son blog, il n’en fallait pas plus pour attirer des labels.
Soucieux d’attirer les fans les plus old school sur son catalogue, Century Media propose un deal au quatuor et c’est en mars 2014 que sort ce premier album simplement intitulé « Vampire ».
Dans le genre, on a déjà connu des groupes avec un rien plus d’imagination.
Old school qu’on vous dit, roots qu’on insiste !!!

Influences de Celtic Frost avec un « Howl from the coffin » sur lequel tout l’arsenal des Suisses jusqu’à « To mega therion » est appliqué, à commencer par le « uh » caractéristique de Tom G. Warrior en début de morceau, et tout au long de « Vampire », des riffs n’étant pas sans rappeler le Necrosanct d’« Equal in death » (1990) – il suffit d’écouter le titre d’ouverture « Orexis » pour en être convaincus –, rajoutez par-dessus des intonations propres à Death, Morbid Angel et toute une flopée de groupes thrash ou death de la grande époque et vous aurez compris la recette.
Visiblement, les années 1990 et 2000 n’ont pas existé pour Vampire qui perpétue le son crasse des premiers groupes des genres précités.
Mais attention, qu’ils soient Suédois est une chose, mais que nenni du son made in Gôteborg à la Dismember / Grave / Entombed.
Là, on se rapproche beaucoup plus des groupes ancrés dans la plus primitive des périodes du death et du thrash metal comme lors de « Seven churches », « We have arrived », « Emperor’s return », « Severed survival », « Altars of madness » ou « Infernal overkill »
Un chant à croiser entre le death et le black pour une teinte encore plus underground et on aura compris la recette dont s’abreuve les quatre nostalgiques de Vampire.
On notera également une basse bien vrombissante, et que le guitariste met du cœur à nous sortir des solis aux petits oignons bien plus travaillés que la majorité du genre proposé, ce qui fait de « Vampire » un album hautement recommandé.

Bref, un « uh » s’impose !

 

Site officiel : http://vampireofficial.com/
BandCamp http://vampiretheband.bandcamp.com/
Facebook http://www.facebook.com/vampiretheband

 

Tracklist :

1. Orexis (2:40)
2. Howl from the Coffin (4:01)
3. At Midnight I’ll Possess Your Corpse (2:43)
4. Ungodly Warlock (3:50)
5. The Bestial Abyss (5:41)
6. Black Deserts (2:57)
7. Jaws of the Unknown (2:50)
8. The Fen (4:46)
9. Cellar Grave Vampire (3:08)
10. Under the Grudge (4:09)

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Vampire – Vampire”

  1. pingback pingback:
    Posté: 23rd Fév 2016 vers 1 h 20 min
    1
    Tribulation + Grave Pleasures + Vampire au Glazart (Paris) 26/01/2016 | Soil Chronicles

    […] Autant j’avais adoré leur album, autant en live, c’est moins bien que dans mon imagination. Je m’attendais à ce que ces Vampire nous vident de notre sang, je crois que j’ai poussé mes fantasmes trop loin. Bien évidemment, comme dans 80% des cas, on n’entend pas le chanteur du début jusqu’à la fin, un désastre, surtout lorsqu’il n’a pour fonction que de chanter et qu’à la base, c’est ce qui fait 30% (si j’ai bien calculé) du charme de ce groupe… surtout que sur album, il y a un petit effet ajouté au chant. Notre chronique vous en dira davantage : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/vampire-%E2%80%93-vampire […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green