Communication de nos partenaires

Valkenrag – Twilight of Blood and Flesh

Le 19 août 2016 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


• Lorghat : Chant, Guitare • Typhus : Guitare • Ulfar : Basse • Vallghar : Batterie

Style:

Viking Metal

Date de sortie:

27 Septembre 2015

Label:

Art of the Night Productions

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7/10

 

Vous saviez que les premiers colons européens à avoir mis les pieds sur le futur continent américain, continent qui tire son nom du navigateur florentin Amerigo Vespucci, n’étaient pas du tout espagnols, embarqués sur la Nina, la Pinta et la Santa Maria en se plantant de route pour trouver un raccourci pour les Indes, mais bien… les vikings !

Non contents d’avoir écumé la cote Est de l’Angleterre, la Northumbrie et aussi le Nord-Ouest de la France – bah oui, pourquoi vous croyez que les normands s’appellent comme ça, hein ? Ca vient de « Norse Maen », les hommes du nord (mais aussi le nom d’une bière brassée localement) – nos barbares explorateurs qui n’avaient peur de rien, tels des Starsky et Hutch barbus et tressés, se sont fait eux aussi un petit détour intercontinental (la première tournée internationale d’un groupe norvégien, décidément, ils étaient bien en avance sur nous) par le Groenland pour arriver, je vous le donne en mille, sur les cotes nord-américaines, vers l’an 1000, créant des bases qu’ils appelleront Holleland, Markland et Vinland. On y a retrouvé des carcasses de landskips et c’est indiqué dans les diverses saga nordiques. Les vikings ont donc planté leur hache un peu partout… même en Pologne si l’on avise du présent album de Valkenrag.

Passée cette intro « Père Castor, raconte-moi l’Histoire », attaquons nous à ce Twilight of Blood and Flesh. Quand on m’a refilé ce bébé en me disant « ça poutre », et pas de Bamako même si c’est membru, je n’aurais pas imaginé de prime abord que ce serait celles [les poutres] d’un drakkar, noir de préférence, mais qui sent fort la fermentation mousseuse à déguster à température ambiante dans le crane de ses ennemis. Bon, on va pas se mentir : quand l’appellation contrôlée scandinave « Viking Metal » pointe le bout de son patronyme runique, on pense directement au Death mélo d’Amon Amarth… Et bien ici, pas du tout !… Non, je déconne : bien sur que c’est du Amon Amarth-like, et pas qu’un peu ! En même temps, allez cacher que vous êtes des fanboys quand dans les titres, on retrouve « twilight », « blood », « Thor » sous diverses combinaisons, et que vous faites une cover – sans aucun intérêt musical vu que copie quasi conforme de l’originale avec moins de feeling – en fin d’album de la « Victorious March » des barbus barbares suédois !

Donc forcément vu que c’est bien foutu (la recette a été éprouvée), ça poutre effectivement : les riffs sont carrés, méchamment incisifs, un peu plus death, le son est puissant… mais crade !!!
Le point positif qu’on en tire comparé aux papas barbus eux-mêmes « thorson », c’est que si les suédois ont tenté de narrer sans vraiment réussir l’épopée des jomsvikings, nos polonais du jour ont une réelle volonté de mettre en scène musicalement leur histoire, ou du moins celle qu’ils veulent relater. Mais par contre, niveau qualité et rendu, y a un univers, au point que je me demande même si les chœurs de Valkenrag ont été enregistrés après une cuite à la Zubrowka… C’est putain de faux sur le très amonamarthien « Waves of coming Future » !!! Ça devrait être relaté, c’est finalement FRElaté ! Les parties de guitare lead également sentent la gueule de bois – celle de la poutre sans doute –, lisses et anguleuses, et sans feeling.

Le son général est bien déséquilibré d’un morceau à l’autre également, rien que de la première à la deuxième piste ; j’imagine que tout n’a pas été enregistré d’une traite et que le mec derrière sa console de mixage a paumé sa patchlist entre temps. D’ailleurs, on sent les grosses feintes de mixage, surtout au niveau de la batterie qui sonne bizarrement synthétique, comme les quelques synthés qui apparaissent ponctuellement – et là, encore, ça fait cheap, vu les possibilités actuelles de faire passer ses sons MIDI pour un orchestre symphonique à bas cout sans tomber dans les patches Bontempi. Les polonais se rapprochent aussi de la scène folk en incluant des instruments trad’ comme flûte sur « Bolthorn »… bon, l’endorsement Maped, ça fait un peu mal ! Mais par contre, la basse claque sévèrement !

Si en effet, cet album « poutre » (rares sont les fois où, au cours d’un morceau, l’on ne se sent pas pris d’une envie de faire tourner sa crinière telle une hache à double tranchant), le groupe manque nettement d’une identité propre, autre que celle de prétendant au clonage d’Amon Amarth : ces clones ne sont pas drôles, à flirter un peu partout sans aboutir à un résultat cohérent et sans réelle finesse, celle qu’on peut pourtant trouver chez des groupes du même acabit. Et même si on pourrait mettre l’accent sur le fait que ceTwilight of Blood and Flesh est un debute album, le groupe existe depuis 2008 et a déjà pondu des EPs et fait des premières parties stylées… C’est un tort et le Thor tue !

A écouter en se sifflant une vodka à l’hydromel dans un skull, tout en évaluant sa poutre par rapport à la paille qui nous sert à siroter le divin breuvage qu’il contient.

Tracklist:
1. Halls of the Brave (5:58)
2. The ultimate Prize (5:36)
3. Bolthorn (4:18)
4. Belongings of Thor (4:16)
5. Twilight of Blood and Flesh (5:12)
6. Waves of coming Future (3:58)
7. The Price of Wisdom (5:13)
8. Redemption Time (5:43)
9. Wild Hunt (5:14)
10. Zwycięzki marsz [Amon Amarth – Victorious march cover] (7:58)
Facebook: https://www.facebook.com/ValkenragBand
Site officiel: http://www.valkenrag.pl/
Spotify: https://play.spotify.com/artist/0Oq1xHw1LNRQ3ANiwZt3Ph
Deezer: http://www.deezer.com/artist/8978174?autoplay=true
Youtube: https://www.youtube.com/user/ValkenragOfficial

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green