Communication de nos partenaires

Uriah Heep – Living the Dream

Le 31 octobre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Bernie Shaw - Chant
  • Dave Rimmer - Basse
  • Mick Box - Guitares, Choeurs
  • Phil Lanzon - Choeurs, Claviers
  • Russel Gilbrook - Batterie, Choeurs

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

14 Septembre 2018

Label:

Frontiers Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Vingt-cinquième album, plus de cinquante années d’une carrière on-ne-peut-plus respectable : Uriah Heep peut s’enorgueillir d’avoir été capable de maintenir un cap plus qu’honorable et ce même en restant dans l’ombre d’un certain Deep Purple avec lesquels la proximité musicale a été telle que les comparaisons ont fleuri à chacune de leurs sorties d’albums. On ne va pas se mentir, ce n’est surement pas avec ce Living the Dream que la donne va changer.

Alors on ne va pas se répéter à chaque fois qu’Uriah Heep nous amène une nouvelle offrande : c’est du bon, du pur, de l’inspiré, du vrai bon (hard) rock teinté seventies tel qu’ils nous en font depuis Very ‘eavy… very ‘umble de 1970. Et l’age ne semble pas avoir de prise sur eux : d’album en album, la recette semble rester la même, avec cette capacité à ne pas nous coller des albums similaires tout en se refusant de changer d’un iota sa façon d’aborder leurs compositions.
Du Hard Rock bien nerveux par ci (« Grazed by Heaven », « Goodbye to Innocence », « Falling under your Spell »), du hit en puissance au moyen d’un bon (hard) rock (« Living the Dream », « Take away my Soul », , des touches progressives (« Rocks in the Road », « Waters flowin’ », « It’s all been said », « Dreams of yesteryear » et son final planant à la Marillion), Uriah Heep nous envoie toute la panoplie de son talent et prouve qu’un demi siècle d’expérience fait toujours la différence.

Et les comparaisons avec le Pourpre Profond ne vont pas cesser avec l’ambiance d’un « Knocking at my Door » qui rappelle la période Perfect Strangers de ces derniers et dans lequel on avait en titre d’ouverture « Knocking at your Backdoor »…

Avec son orgue Hammond omniprésent, Bernie Shaw avec son chant à la Ian Gillan et sa musique typique de ce que le groupe nous propose depuis toujours, Uriah Heep poursuit son petit bonhomme de chemin en nous offrant un album qui est sans doute celui qu’il aura fait de plus réussi depuis facilement Echoes in the Dark (1991). Et quand on sait la qualité de quelques albums plus récents, ce n’est pas peu dire !

Tracklist :

CD :

1. Grazed by Heaven (4:30)
2. Living the Dream (5:33)
3. Take away my Soul (6:12)
4. Knocking at my Door (4:57)
5. Rocks in the Road (8:17)
6. Waters flowin’ (4:26)
7. It’s all been said (6:00)
8. Goodbye to Innocence (3:32)
9. Falling under your Spell (3:24)
10. Dreams of yesteryear (5:24)
11. Take away my Soul (Alternate Version) (bonus) (4:35)

DVD :

1. Grazed by Heaven (Music Video)
2. Take away my Soul (Music Video)
3. Making the Dream (Documentary)

Site officiel
Page Myspace
Page Facebook
Fil Twitter
Story Instagram

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green