Communication de nos partenaires

Uhriristi – Haudankylmä

Le 12 février 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Räyhähenki - Basse / Synti - Batterie / Samael - Guitares, Choeurs / Rutto - Chant / Luopio - Guitares / Kauna - Claviers.

Style:

Black metal

Date de sortie:

23 janvier 2015

Label:

Mortis Humanae Productions

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10


Glacial !

S’il n’est qu’un mot à garder pour donner une idée de ce que nous propose ce deuxième album d’Uhriristi, groupe finnois fondé en 2011, c’est bien celui-là !
Haudankylmä, limité à 666 copies, est la parfaite illustration de ce que l’on doit s’écouter si on se retrouve dans un plan à la « Shining », dans une maison coupée du monde, au beau milieu de nul part perdue sous plus d’une dizaine de décimètres de neige.

Uhriristi, qu’on peut traduire par « croix de sacrifice », nous crache pendant presque 40 minutes sa haine des religions (quelles qu’elles sont) au moyen d’un Black Métal on ne peut plus primitif avec des compos souvent longues et lancinantes, pas forcément speed mais avec une lourdeur confinant au malsain.
Bref, jouissif !
Chanté exclusivement en Finlandais, Haudankylmä nous balance huit complaintes nous collant des ambiances glaciales à la façon de leurs influences assumées comme HornaAjattaraDarkwoods My Bethroned ou Old Man’s Child.
Après quelques 25 secondes d’intro très calme au piano, déboule sans crier gare le furieux « Kaivo ». Riffs speed, rythmiques dévastatrices, ce morceau glace directement le sang de par son chant hystérique et écorché.
L’art de frapper très fort d’entrée, ce titre nous ramène dans les meilleurs moments du Black Métal des années 90. Quelques nappes de claviers histoire de renforcer les ambiances malsaines de l’album et le tour est joué.
Le deuxième morceau « Routahauta », plus mid tempo, joue encore plus sur les ambiances. Le clavier est plus omniprésent, le titre joue sur quelques longueurs lancinantes histoire de nous immerger encore plus dans cette atmosphère pesante, encore plus accentuée lors d’un break étouffant dans sa dernière partie pour terminer en apothéose avec ce glas qui sonne en rythme.
Puis vient le titre éponyme (non, ne me demandez pas de le réécrire !!!), qui revient à une rythmique plus effrénée, nous recolle dans une alternance de passages rapides avec un refrain écrit au rouleau compresseur lors duquel le chant criard laisse un temps sa place à quelque chose de plus caverneux proche du growl…

Après ces trois tempêtes glaciales vient le long « Kaamokseen », une minute trente d’intro planante d’une sérénité absolue avant un titre de Black Métal atmosphérique, sorte de Summoning en peut-être moins médiéval mais tout aussi efficace.
Le clavier se veut omniprésent et le low tempo est étouffant à souhait. En dernière partie, le morceau se retrouve dans une sorte de colère froide, au tempo contenu mais qui laisse entrevoir une envie de mettre une beigne qui arrive dès le début du morceau suivant.
A croire qu’ils avaient besoin de se lâcher un brin : le court « Synnin Virsi » est une petite claque de Black Métal rapide tout en gardant ce côté atmosphérique mis en valeur par les claviers. « Rukous Kuolevan » joue dans la même cour que son prédécesseur là où « Tyhjyyteen Katoaa », lui, ralentit considérablement le tempo pour arrive à quelque chose de proche de Burzum (en mieux !) pour à nouveau un titre étouffant dans son ensemble, comme si on se retrouvait enseveli sous six pieds de neige.
Le final « Verjvala » clôt de fort belle manière un album certes homogène mais suffisamment riche en ambiance pour lui donner le relief qu’il faut pour ne pas tomber dans la redondance. Ce dernier titre, au mid tempo puissant, donne un final de qualité à un album de Black Métal qui pourrait bien réconcilier tous les fans que le genre à perdu en route.

Certes, Haudankylmä n’est pas l’album de Black Métal du siècle mais est largement supérieur à bon nombre de groupes qui se réclament du même genre, surtout dans les productions actuelles.

Glacial, qu’on vous dit !!!

Tracklist :

1. Kaivo (4:25)
2. Routahauta (5:03)
3. Haudankylmä (4:13)
4. Kaamokseen (6:22)
5. Synnin Virsi (3:22)
6. Rukous Kuolevan (4:11)
7. Tyhjyyteen Katoaa (5:00)
8. Verjvala (6:13)

Myspace : https://myspace.com/uhriristi

Mikseri : http://www.mikseri.net/artists/?id=139327

Facebook : http://fi-fi.facebook.com/pages/Uhriristi/242625679114958

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green