Communication de nos partenaires

Tsjuder – Legion Helvete

Le 6 octobre 2011 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Nag - Basse, chant
Draugluin - Guitares
AntiChristian – Batterie

Style:

Black Metal

Date de sortie:

14 octobre 2011

Label:

Season Of Mist

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 7.5/10

Ah ben les rev’là, les trois vilains pas beaux de Tsjuder, prononcez « Shoe-der » s’il vous plait, je ne veux pas d’ennuis, moi !
Depuis 2006, ils s’étaient séparés pour s’occuper de leurs projets respectifs pour revenir encore plus haineux que jamais en 2010.
Parce bon, après quatre démos entre 1995 et 1996, deux EP (« Throne of the goat » en 1997 et « Atum Nocturnem » en 1999), trois albums bien brutaux (« Kill for Satan » en 2000, « Demonic possession » en 2002 et l’excellent « Desert Northen Hell » en 2004) et le DVD « Norwegian apocalypse » juste avant le split en 2006, ils n’allaient pas nous faire croire qu’ils avaient tout dit : il devait bien rester un petit soupçon de rage et de haine à nous déverser sur le coin du corpse paint, non ?

Parce que bon, c’est bien beau d’aller fricoter entre autres avec Tyrann (n’est-ce pas, Antichristian et Draugluin ?) ou Krypt (Nag), mais bon, Tsjuder, c’est Tsjuder, non mais des fois !!!

Inutile de chercher de la finesse ou de vouloir décrire ce « Legion Helvete » en long, en large et en travers : on peut résumer cet album comme un concentré de haine de 40 minutes pour huit morceaux !
Les tempos sont dans le rouge du début à la fin, le chant, très Mardukéen, n’offre que très peu de nuances et ce n’est sûrement pas l’originalité qui décrira cet album, loin s’en faut.
« The daemon throne » commence à fond les ballons dès la première note : pas d’intro, pas de plage musicale : Nag vomit sa haine d’entrée par son chant criard et glacial et c’est sans échauffement préalable que le titre arrive lancé à la façon d’un TGV bourré de dynamite ! Bref, ça tabasse sévère pendant les 4 minutes du morceau.
« Fra en Råtten kiste » se veut moins brutal, plus heavy, ponctué de riffs que n’aurait pas renié Darkthrone ; « Slakt », lui, se veut plus thrashy, plus Motörheadien dans l’attaque des riffs par rapport au reste de l’album, tout en restant dans une veine black ‘n’ roll bien sanglante ; quant à la palme de la brutalité, elle reviendra incontestablement à « Black shadows of Hell ».
Et ce morceau de bravoure final, « Vårt Helvete » et ses dix minutes de black haineux comme on l’aime, prévisible mais intense, avec ses petits breaks plus calmes avant de reprendre aussi sec leur intention de ne laisser respirer personne.

Avec « Legion Helvete », les trois Norvégiens nous prouvent qu’ils pouvaient, contrairement à ce qu’ils avaient affirmé en 2004 à la sortie de « Desert Northern Hell », aller plus loin que ce dernier album.
Non les gars, vous n’aviez pas tout dit ! Oui, votre reformation valait son pesant de crucifix ! Et oui, ce petit dernier est bien meilleur que le précédent, et ce n’est rien de le dire !

On en veut encore, et avant 2018, non mais !

Tracklist :

1. The Daemon Throne
2. Fra en Råtten Kiste
3. Dauðir
4. Voldsherskeren
5. Slakt
6. Black Shadows of Hell
7. Blod og Aske
8. Vårt Helvete

Site officiel : http://www.tsjuder.com/
Myspace : http://www.myspace.com/666tsjuder666
Facebook : http://www.facebook.com/tsjuderband

 

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Tsjuder – Legion Helvete”

  1. 1

    Merci, collègue, bel écrit!!!

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green