Communication de nos partenaires

Transnight – The dark half

Le 10 octobre 2011 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Markus Roth - Basse
Daniel Roth - Batterie
Christoph Roth - Guitares
Dave – Chant

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

30 Septembre 2011

Label:

Pure Underground Records

Note du Soichroniqueur (Metalfreak) : 07/10

 

Premier album pour ces allemands venus tout droit de leur Ruhr natale.
Après trois démos en 2004, 2005 et 2007, les voilà qui nous proposent leur premier album « The dark half » sur lequel on est d’entrée frappés par les influences Manilla Road, surtout dans le chant, croisé avec un power metal typé US, le tout agrémenté de quelques influences impalpables de thrash.
Pour un premier album, Transnight nous surprend agréablement de par la qualité des compositions et par une production, signée Andy Classen, des plus propres.
Sur cet album, rien n’est à jeter, la combinaison heavy/power typiquement US, à la croisée des Helstar, Omen, Manilla Road, avec ses petits relents bien thrash feront accrocher un maximum de kids.
C’est bien évidemment old school, mais le son, résolument moderne, réactualise le tout : l’écoute de cet album ne permet pas de dire quand il a été composé tant l’approche des compositions et l’attaque des riffs se veut relativement classique. Ensuite, chaque composition mêle habilement un subtil mariage de technique et d’agressivité : soli techniques, breaks bien sentis, variations de tempi suffisamment bien dosés pour que chaque chat y retrouve ses petits.
Difficile de sortir un titre du lot, chacun ayant son petit moment de bravoure bien à lui, sa petite touche particulière qui fait qu’on reste accroché à cet album les trois quarts d’heure durant : malgré tout, on pourrait parler des thrashisants « The system » « Suicide box » et « Bite my shiny metal ass », du refrain imparable de « Lose your time » ou des breaks de « M.O.H.N. ».
Si on devait mettre un seul petit bémol, et encore pas bien dramatique, à ce « The dark half », il se situerait au niveau du chant, un rien trop linéaire et prévisible.

Pour les fanatiques des jeux de rôles, à noter que la pochette, très réussie, est signée par l’artworker italien Stefano Moroni (« Dragons of Krynn »…).
Mais nul doute que, ce petit défaut arrangé par la suite, Transnight pourrait bien nous sortir, s’il reste dans cet état d’esprit, un deuxième album qui pourrait en scotcher plus d’un !

Et là, on a hâte !

Tracklist :

01 Devils don’t wear plaid
02 The dark half
03 You gotta do what you gotta do
04 The system
05 Bite my shiny metal ass
06 False prophet
07 Ghost story
08 Lose your time
09 Suicide box
10 M.O.H.N. (Mistakes of human nature)

Site officiel : http://www.transnight.info/
Myspace : http://www.myspace.com/transnightmetal

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green