Communication de nos partenaires

Tracer – Water for Thirsty Dogs

Le 3 juillet 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Michael Brown : Guitare et Chant
  • Jett : Basse et Choeurs
  • Andre Wise : Batterie

Style:

Hard Rock/Grunge

Date de sortie:

27 Juillet 2015

Label:

OMN Label Services

Note du SoilChroniqueur (H.P Hatecraft) : 7.5/10

Décidément de tels albums me font renaître car les papys du rock ont fait de bons enfants. Faire un voyage dans le temps avec un retour au  bon vieux Rock me fait toujours plaisir ! Y’en a marre d’écouter ces nouveaux groupes qui se copient les uns les autres. Toujours les mêmes sons, mêmes voix et mêmes mélodies que tu retrouves en boucle sur toutes les chaines radio qui passent et repassent.  Les mêmes morceaux en boucle comme si que le Rock était mort.

Non ! Le Rock n’est pas mort et même si ce ne sont pas les ricains qui vont le ressusciter, voilà Tracer, un groupe australien avec un trio basique. Je me retrouve à l’époque de Kurt Cobain, le frontman Michael a d’ailleurs la même dégaine et le trio dégage la même énergie.

Depuis le début de groupe en 2005 le trio a sorti leur  premier album  en 2011 « Spaces in Between » et le second en 2013. « El Pistolero » réalisé en collaboration avec le producteur Kevin Shirley (Iron Maiden / Led Zeppelin / Silverchair / Joe Bonamassa) a été classé dans les dix premiers des charts british suivie d’une tournée mondiale triomphante.

Cet album au curieux nom, intitulé « Water for Thirsty Dog » reflète bien la volonté du groupe de transcender son auditoire. D’ailleurs le titre éponyme aux riffs Grunge entraînants risque de tourner en boucle dans votre esprit. Le fainéant vous en sera reconnaissant avec cette chanson au tempo ultra lent à l’image du titre, autre que « The Lazy Song » de Bruno Mars. « Us Against World » et « Tremors » avec ces guitares acoustiques,  nous livre du Heavy-Rock sudiste, ou encore « Halfway To Zero » avec son Rock’N’Roll groovy. « The Machine » nous assène des guitares transformées à la wha-wha pour créer une ambiance psychédélique/Stoner avec une basse dominante.

Les riffs lourds des guitares saturées et l’énergie de chaque morceau établissent une ambiance qui vous rappellera le son passé ou présent de la scène Rock, Grunge, Stoner, Hard-Rock comme on les aime, même si ça manque d’un grain d’originalité.

Faites-vous plaisir et écoutez cet album, vous y trouverez sûrement quelques morceaux qui vous accrocheront. Et s’il ne vous plait pas, vous pouvez toujours repasser à l’album précédent « El Pistolero », bien meilleur à mon goût.

Tracklist :

01. Water For Thirsty Dogs
02. We`re Only Animals
03. Us Against the World
04. Lazy
05. Astronaut_Juggernaut
06. Halfway To Zero
07. The Machine
08. Homeward Bound
09. Owe You Nothing
10. Tremors

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Tracer – Water for Thirsty Dogs”

  1. pingback pingback:
    Posté: 1st Sep 2015 vers 23 h 17 min
    1
    Tracer | Soil Chronicles

    […] sortie du nouvel album « Water For Thirsty Dogs » des australiens de Tracer (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/tracer-water-for-thirsty-dogs/attachment/tracer), nous avons eu le plaisir d’interviewer Michael Brown, chanteur et guitariste du groupe, […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green