Communication de nos partenaires

Torment Tool – Shadow Existence

Le 10 avril 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Tobias "Ringl" Ringhofer - Basse, Choeurs
  • Francis Klein - Guitares, Choeurs
  • Ullrich "Ulli" Haug - Guitares, Chan
  • Alejandro Serrano - Batterie

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

16 Novembre 2018

Label:

Autoproduction/Gegentrend Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Bon, OK, il est sorti il y a cinq mois de ça, cet album (chronique rédigée le 8 avril 2019) et généralement, on publie rarement des chroniques d’albums sortis il y a aussi longtemps… Mais quelques fois, il est bon de se faire une séance de rattrapage sur une pépite qu’on n’aurait pas reçu dans les temps, surtout quand la qualité est là !

On va spoiler de suite tout le bien qu’on peut penser d’une telle baffe mais ce Shadow Existence est un album de ceux capables de faire hurler de plaisir tout fan de Thrash Metal de grande classe et il est fort à parier qu’on va voir les liens youtube ci-dessous pulluler sur certains murs dont un d’une groupie qui a découvert le Thrash Metal avant-hier et qui étale sa science naissante à qui a bien envie de la lire… Et pour une fois, la personne en question ne trompera pas, et c’est tout bénèf pour ce groupe particulièrement méritant.

Torment Tool nous vient d’Allemagne, berceau d’une belle scène Thrash Metal dès les balbutiements du genre, se voit formé en 2005, et commence à avoir une discographie respectable ! Une démo, Full of Hate (2008), deux albums, Dawn of War (2010) et Under friendly Attack (2012), puis enfin deux splits (Thrashed vol. III avec Godslave en 2012 et Southern Devastation avec Total Annihilation et Traitor en 2014) avant cette petite merveille de Thrash Metal old school.

Tu as aimé Tankard ? Dark Angel ? Death Angel ? Slayer ? Exodus ? Assassin ? Là, tu vas t’y retrouver…

Une entrée instrumentale, d’un calme relatif annonçant une bourrasque inévitable, montant crescendo en puissance pendant deux minutes et “Tools of Mass Destruction” peut commencer son travail de sape ! Comment se prendre en six minutes une pure leçon de Thrash Metal ? Easy : le titre commence sur un mid tempo cachant une colère latente qui ne demande qu’à sortir ; les quatre-vingt-dix premières secondes font place à une furie thrash qui allie une certaine agressivité inhérente au genre avec un côté rock ‘n’ roll sous-jacent magnifié par des riffs ultra efficaces. Et le chant éraillé, aigu, sorte d’un Lemmy version thrash, qui va avec, ne fait que renforcer l’idée qu’on va passer un putain de bon moment !

Et ce constat se poursuit au fur et à mesure que s’égrènent les titres qui, malgré leur longueur oscillant entre quatre et huit minutes et faisant la part belle aux parties instrumentales, privilégient l’efficacité pendant quarante-et-une minutes pour huit titres qu’on ne voit pas passer.

Tour à tour, on se surprend à se remémorer les meilleurs passages d’albums comme The upcoming Terror (Assassin), The ultra Violence (Death Angel), Chemical Invasion (Tankard) ou Darkness descends (Dark Angel), avec des guitaristes à la technique impeccable et une section rythmique limite impressionnante. L’album passe, on se prend un pur kif et vient un final en beauté avec les huit minutes d’un “Secret Resolutions” absolument apocalyptique. Un grand moment !

Une pure leçon de Thrash Metal, qu’on vous dit… Et dire que j’étais passé à côté à l’automne dernier !

Tracklist :

1. Shadow Existence (1:50)
2. Tools of Mass Destruction (6:35)
3. Within the Web (4:35)
4. Dying Humanity (5:54)
5. Predator (5:11)
6. Nero Decree (4:28)
7. Torment Tool Tits Patrol (4:42)
8. Secret Resolutions (8:17)

Playlist Bandcamp
Site officiel
Page Facebook
Page Myspace

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green