Communication de nos partenaires

Thrashfire – Vengeance Of Fire

Le 16 janvier 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Okan Özden - Basse, Choeurs
  • Oktay Fıstık - Batterie
  • Burak Tavus - Guitares, Chant
 

Style:

Speed / Thrash Metal

Date de sortie:

20 décembre 2015

Label:

Xtreem Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Chers lecteurs bonjour !
Nous arrivons à la fin de cette année 1986 et le bilan s’avère très riche en évènements : la France a fini troisième à la coupe du monde au Mexique derrière l’Allemagne et le vainqueur argentin, une vague d’attentats a secoué Paris, Thierry le Luron rejoint son « épouse » Coluche quelques mois après son accident de moto lui-même précédé par Balavoine dans un accident d’hélicoptère lors d’un Paris-Dakar se déroulant encore en Afrique, les manifestations contre le projet Devaquet ont fait beaucoup de bruit partout en France avec en point d’orgue un Malik Oussekine qui en deviendra le symbole après s’être fait mortellement roué de coups par la police, Greg Lemmond détrône un Bernard Hinault aussi multivainqueur que bitesticulaire et non chargé de substances illicites au tour de France, l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl verra les radiations s’arrêter à la frontière française, Mitterand aura nommé Chirac premier ministre pour fêter dignement une cohabitation inédite et Metalfreak fête ses 16 ans…

Côté metal, en thrash surtout, on aura vu sortir « Peace sells », « Master of puppets », « Eternal devastation », « Doomsday for the deceiver », « Darkness descends, « The force”, “Malicious intent”, “Obsessed by cruelty”, et surtout “Reign in blood”.

Et “Vengeance of fire” de Thrashfire alors ?
Houlà, pas de panique, celui-là, il sort en décembre 2015 mais il a tout de la production de 1986 !
Le trio turc se forme en 2006, sort une première demo l’année suivante, un EP « World domination » en 2010 et un premier album full-length (« Thrash burned the Hell ») en 2011 et enfin cet EP « Vengeance of fire ».
Et là, on se mange six titres, dont deux issus de la demo de 2007, d’un thrash furieux directement influencé par des groupes telsSlayerKreatorDark Angel ou Whiplash.

L’EP commence par un « Back to ritual », une intro instrumentale mid tempo après un passage d’ambiance assez typique du genre et, sans transition aucune, « Vengeance of fire » déboule : rapide, furieux, speed… On se situe directement entre « Pleasure to kill », «Darkness descends » et « Ticket to mayhem » : le chant agressif de Burak Tavus rappelant assez celui Tony Portaro.
Riffs rapides et acérés, accélérations brutales, rythmiques épileptiques, son plus que correct, on a affaire à un trio qui connaît son affaire et récite ses bases avec une précision diabolique.

Le court et intense « Thrash assassination of rotten streets » lui emboîte directement le pas.
Titre on ne peut plus classique dans le genre mais d’une efficacité redoutable : le trio turc a définitivement bien retenu ce qu’il a appris dans le livre « le petit thrasher old school illustré », avec un côté sans compromis pas désagréable.

« Chainsaw metal », lui, rapellera un peu plus l’époque « Infernal overkill » de Destruction de par le son des guitares et ce thrash un rien plus posé mais toujours très efficace avec ce chant écorché à souhait.

Quant à « Silent torture » et « Kill the fake God », intégralité de la demo de 2007, beaucoup plus basiques, ils montrent que le groupe avait déjà un bon potentiel lors de ses premières compositions mais elles se veulent trop conventionnelles par rapport au quatre titres précédents pour donner une autre impression qu’un remplissage histoire de donner neuf minutes de musique en plus.
Toujours est-il que les treize minutes précédentes sont d’une réelle qualité qui ravira les fans de thrash old school les plus exigeants.

On attend la suite !


Tracklist :
1. (Intro) Back to Ritual (2:18)
2. Vengeance of Fire (4:08)
3. Thrash Assassinations of Rotten Streets (2:48)
4. Chainsaw Metal (4:22)
5. Silent Torture (Demo) (5:03)
6. Kill the Fake God (Demo) (3:55)

Myspacehttp://myspace.com/thrashfire

Facebookhttps://www.facebook.com/thrashbeerandviolence

BandCamphttp://thrashfire.bandcamp.com/

Instagramhttps://instagram.com/thrashfireofficial/

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green