Communication de nos partenaires

Steel Assassin – In helfire forged

Le 2 mars 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Greg Michelowski : Batterie Mike Mooney : Guitare Kevin Curran : Guitare John Falzone : Chant Phil Grasso : Basse

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

10 novembre 2009

Label:

Pure Steel

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):
9 / 10

Steel assasin c’est quoi ? Ca vous dit quelque chose ? non ? Étonnant, il s’agit pourtant d’un groupe qui a baigné dans le speed métal/ heavy métal dès son plus son age, dans les années 80 si chères à vos cœurs tendres de métalleux. Le combo américain est formé en 1982, mais n’est pas des plus productifs, car le premier album nommé « From The Vaults » sort 15 ans après en 1997. Puis le groupe passe vite dans l’oubli, mais pour mieux ressortir de l’ombre 10 ans après avec leur deuxième cd « War Of The Eight Saints » qui se voit bien plus puissant et métallique grâce aux prouesses vocales du nouveau de la bande, John Falzone. Il semble que ce saint homme ait réussi à motiver tous le groupe car depuis ils ont bien l’intention de ne plus lâcher l’affaire et de s’y donner à cœur joie. C’est ainsi que nait « In hellfire forged « , dernier album en date du groupe, qui on l’espère ne remettra pas dix ans avant de sortir un nouvel opus.

L’album commence de façon assez « calme » avec un hommage au grand esclave et meneur de troupe dans des temps bien lointains (-71 et -73). Mais l’énergie dévastatrice du groupe se fait vite sentir, et pas moins de quinze secondes plus tard, hurlement haineux, et rythme thrashisant, quoi de mieux pour représenter une révolte. Plus rien ne bouge ensuite, on donne dans la rapidité avec un chant archi travaillé et donnant à merveille. Il faut dire que la voix fait bien pensée à du DESTRUCTION par moment, des cris très puissants, cette tonalité particulière alliant le grave et l’ aigu dans le même mot, rien de plus efficace pour représenter la hargne de nos 5 guerriers.

Sur toutes les chansons, le rythme ultra rapide donne libre cours au batteur qui ne cesse d’accélérer la cadence, on en arrive même à se demander s’ils ne sont pas plusieurs derrière les futs. Les guitares ne sont pas en reste non plus, on est gâtés par de magnifiques solo où les cordes ont vite tendance à s’enflammer. Les breaks sont peu présents ou quand ils le sont, ils se voient réduis au minimum légal, une fraction de secondes avant que le tout ne reparte de plus belle. Seul le chanteur bénéficie par moment d’un laps de temps lui permettant de s’enfiler une cannette avant la reprise. La part belle est laissée pour le côté thrash, avec des moment de headbangues pour le plaisir des cervicales sur un fond musical dépassant presque le mur du son.

Au final, une des meilleurs parutions de cette année, chainon manquant entre le speed et le thrash, Steel Assassin nous permet de revivre la belle époque d’ il y a trente ans. Amateur de heavy power cet album est pour vous , si vous aimez le thrash il l’est aussi. Mélangez du heavy speed à la « Enforcer » au thrash agressif de « Destruction« , une vitesse exodussienne et vous avez formé Steel Assassin. Qui avec la personne de John au chant ne pouvait faire un line up des plus efficaces, une voix remarquable rendant plus agressive et puissante une musique déjà bien énervée à la base. Petit bémol quand même, on remarque que les titres présents sur cet album sont en fait un remix des meilleurs de « From The Vaults  » qui se voient remis au gout du jour. Rien de nouveau, mais un résultat des plus efficace, le changement de chanteur apporte vraiment de quoi faire frémir bien des oreilles de thrasheur.

http://www.myspace.com/steelassassin

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green