Communication de nos partenaires

Slayer – Repentless

Le 10 septembre 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Tom Araya – Chant, Basse / Kerry King – Guitares / Gary Holt – Guitares / Paul Bostaph – Batterie.

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

11 septembre 2015

Label:

Nuclear Blast Records

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 6,66/10


Un brin de nostalgie doublé d’une pointe de curiosité, voilà les sentiments qui m’animaient au moment d’écouter « Repentless », nouvel album du mythique membre honoraire du fameux Big 4, Slayer.

Depuis sa dernière production « World painted blood » déjà vieille de six ans, le légendaire combo américain ayant subit bien des déboires entre le départ mouvementé du batteur historique Dave Lombardo, et le décès du principal compositeur en la personne du guitariste Jeff Hanneman, on était en droit de se demander si la flamme brûlerait encore dans l’enfer de Slayer.

Sans surprise, c’est Paul Bostaph, comme c’est l’usage à chaque fois que Lombardo se fâche avec Kerry King, qui officie au poste de cogneur, alors que Gary Holt (Exodus) a la très lourde charge de suppléer l’immense Jeff Hanneman, ayant lui décidé que finalement l’enfer n’attendait pas, contrairement à ce qu’il affirmait dans « Hell awaits ».
Et c’est là que le bât blesse…
Pas au niveau du jeu de guitare de Holt, au contraire, la finesse technique de l’axeman d’Exodus se mariant parfaitement les accès de violences de Kerry King Vices » et « You against you » )mais au niveau des compositions à proprement parler.
Je ne veux pas dire ici que cet album est mauvais, mais il manque de cohérence, mélangeant des chansons un brin mièvre (on parle de Slayer quand même !) comme cette intro complètement manquée « Desillusion of savior » donnant la sale impression de sonner comme « St Anger » de Metallica, ou bien encore « Pride and prejudice » avec un riff Sabbathien incongru… et raté, avec de franches réussites, dont « Repentless », lui par contre fidèle aux préceptes de Slayer, modèle de fureur maîtrisée.


On sent que Tom Araya prend les choses en main.

Parmi les titres qui passent bien, on peut citer également « Implode » et son riff lancinant qui va crescendo, sans doute le morceau se rapprochant le plus des belles années du combo californien, celle de « Reign in blood », « Atrocity vendor » sur lequel le toucher de Gary Holt est très présent, jusqu’à faire sonner la chanson quasiment comme de l’Exodus.
« Chasing death », à un degré moindre fait également partie du lot, souffrant quant même d’être assez peu originale, comme si les musiciens avaient décidé de s’autoparodier.
Ensuite… vient le moins bon (et je suis gentil en regard de la vénération que je porte à la bande à Kerry King !) : « Cast the first stone » qui, de temps à autre (sur les refrains notamment), une bizarre sonorité nu metal (à quoi joue Terry Date ?) ou bien encore « Take control » qui bien qu’étant de facture thrash, n’a pas le cachet qu’on est en droit d’attendre d’un ténor du calibre de Slayer, sentant l’exercice de style autosuffisant (Kerry King ?) à plein nez.
Vouloir laisser une trace de Jeff Hanneman sur cet opus était une louable intention, mais pourquoi le choix de « Piano Wire » ?
Essayer de pondre un morceau avec une composition que Hanneman n’avait pas retenue, c’est a mon avis plus une faute de goût qu’un hommage. Il eu mieux valu clôturer l’album avec un live lorsque Jeff était encore en pleine possession de ses moyens…

Ainsi donc est conçu ce « Repentless »…. : à la fois rempli de bonnes intentions et de ratés assez spectaculaires, on sent que les vétérans californiens ont de plus en plus de mal à exprimer leur musique. La mort de Jeff Hanneman, malgré toute la bonne volonté de Gary Holt (qui du reste officie toujours officiellement chez Exodus…), semble être un obstacle quasi insurmontable pour Tom Araya et ses sbires, et l’avenir du groupe s’écrira à mon sens de plus en plus en pointillés…

Putain de 2 mai 2013….

 

Tracklist :

1. Delusions Of Saviour 1:55
2. Repentless 3:19
3. Take Control 3:13
4. Vices 3:32
5. Cast The First Stone 3:43
6. When The Stillness Comes 4:20
7. Chasing Death 3:44
8. Implode 3:49
9. Piano Wire 2:48
10. Atrocity Vendor 2:54
11. You Against You 4:20
12. Pride In Prejudice 4:13

 

Site officiel : http://www.slayer.net/
Myspace : http://myspace.com/slayer
Facebook : http://www.facebook.com/slayer
Instagram : http://instagram.com/slayerbandofficial
Slaytenic Wehrmacht : http://www.slatanicwehrmacht.com/
Twitter : https://twitter.com/slayer
Youtube : http://m.youtube.com/channel/UCA7S5M8w5X4P1NRzaJ4lsrg

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green