Communication de nos partenaires

Shinray – Stage 01

Le 22 février 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Benjamin Dupré – Claviers, Chant
  • Benoit Serraillier – Guitares
  • Hugo Merabti – Basse
  • Matthieu Budin – Batterie.

Style:

Metal progressif

Date de sortie:

Octobre 2013

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak):7,5/10

 

Là, chapeau, ils ont fait fort, les quatre Grenoblois.

Shinray est un groupe de metal progressif qui roule sa bosse depuis une bonne décennie déjà, avec un EP à son actif en 2010. Un groupe que j’ai déjà vu deux fois sur scène et qui interpelle par la qualité de ses compositions, parfois à tiroir, mais suffisamment bien construites pour que l’auditeur ne s’y perde pas en route.

En douze titres pour plus de soixante-dix minutes, Shinray explore des univers musicaux aussi variés que leurs influences assumées comme Iron Maiden, Opeth, Metallica époque « And justice for all », Iced Earth ou d’autres formations plus progressives comme Pain Of Salvation, Dream Theater voire Porcupine Tree.

Un artwork et une intro telles qu’on se croirait en possession d’un jeu vidéo et la musique déboule : pour une autoproduction, ce qui choque d’entrée, c’est la qualité du son !

« Stage 1 – Accepting humanity » commence et on sent que le groupe en a sous la semelle : il réside un petit je-ne-sais-quoi qui donne l’impression que Benjamin Dupré n’ose pas complètement se lâcher dans son chant mais ce petit détail mis à part, on nage dans le très bon. Les parties musicales sont maîtrisées, on sent un travail énorme derrière et les quatre garçons ne se sont pas déplacés en studio sans avoir bien préparé leur sujet. Que ce soit dans les parties rapides comme dans les parties plus calmes, chaque instrument se pose de façon naturelle et les soli sont impeccables, confirmant la bonne impression laissée en concert. Le duel entre la guitare et le clavier lors du break de ce premier titre augure de bonnes choses pour la suite.

Ce n’est pas peu dire : l’ensemble des titres de l’album se construit suivant le premier schéma et le groupe a le talent de composition nécessaire pour dériver dans des univers différents au sein du même morceau afin de mieux retomber sur ses pattes après plusieurs breaks bien souvent bien sentis. Oscillants tous entre 5 et 6 minutes hormis un « Last warning » de plus de treize minutes sur lequel Shinray montre toute l’étendue de son talent créatif, l’album ne souffre d’aucun remplissage inutile et n’est jamais redondant : pour peu qu’on soit ouvert au metal progressif, on ne s’ennuie jamais lors de ce « Stage 01 ».

Véritable patchwork de bon nombres d’influences inhérentes au metal avec bien sûr du progressif, du heavy (beaucoup) très orienté NWOBHM, du death (par soupçons), quelques riffs thrash histoire de durcir l’ensemble, des passages planants en veux-tu en voilà, un chant certes perfectible mais racé, des passages au piano bien sentis… Vraiment, ce « Stage 01 », duquel je n’attendais pas tant que ça au départ, a eu un effet de surprise suffisamment important pour me mettre une belle petite claque.

Et au final, après quelques écoutes pour la chronique, je me retrouve à me le remettre dans le lecteur… juste pour le plaisir.

Beau premier album, vraiment !

Site officiel : http://www.shinray.net/
Myspace : http://www.myspace.com/shinraymusic
Facebook : http://fr-fr.facebook.com/pages/Shinray/105828056104629
“I don’t care” : http://www.youtube.com/watch?v=fk04Lix4XDU

 

Tracklist :

1 – Introduction 2:55
2 – Stage 1 – Accepting Humanity 4:51
3 – Drown in the City 5:34
4 – I Don’t Care 6:41
5 – Betrayed 5:30
6 – Scarecrow 3:57
7 – On the Edge 4:38
8 – I Stand Alone 5:54
9 – Rest in Peace 6:05
10 – Who’s That Bitch 5:24
11 – Last Warning 13:35
12 – It Only Needs One Man 5:28

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green