Communication de nos partenaires

Scarve – Irradiant

Le 13 juin 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Dirk Verbeuren : batterie
  • Pierrick Valence : chant
  • Guillaume Bideau : chant
  • Loïc Colin : basse
  • Patrick Martin : guitare
  • Sylvain Coudret : guitare

Style:

Thrash Death Metal technique

Date de sortie:

26 janvier 2004

Label:

Listenable Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 10/10

Irradiant ne serait-il pas tout simplement le meilleur album de Thrash Death Métal à être sorti dans les années 2000, très loin des groupes sur côtés tels que Terror 2000 ou The Haunted ? La réponse est pour moi évidente et ce pour quelques raisons absolument indéboulonnables.

1 : la production. Claire, puissante, limpide, elle te colle au fauteuil. De toute façon, ce n’est pas la peine de compter en bouger tant les neuf titres ne laissent aucun répit. Scarve assène fessée sur fessée et tue définitivement la concurrence, qu’elle soit nationale ou internationale.

2 : la virtuosité des musiciens. En tête, Dirk Verbeuren. Quand ce type pulse, le moindre riff voit sa force décuplée et il se fait salement plaisir : les blasts fous sur « An Emptier Void », le carnage introductif d’« Irradiant », les roulements, la double démentielle, une véritable prestation de monstre de foire que toutes les grosses cylindrées du circuit vont s’arracher.
Impossible de ne pas non plus parler du jeu de guitare du duo Patrick Martin – Sylvain Coudret. Tout y passe : rythmiques saccadées et arythmiques, riffs incisifs, solos ahurissants (« Irradiant » encore, ce titre étant tout bonnement incroyable), rapidité, vélocité, dextérité, putain les qualificatifs manquent. Il faut quand même comprendre que ces mecs ont composé un titre que Meshuggah doit en pleurer de ne pas l’avoir écrit (« Asphyxiate »). Fredrik Thordendal ne s’y est d’ailleurs pas trompé en offrant un de ses meilleurs solos. A 3 minutes 33, t’en chialerais tellement c’est bon.
Enfin, les deux chanteurs Pierrick Valence (également connu pour l’excellent Phazm) et Guillaume Bideau. Même si leurs chants sont assez proches puisqu’ils sont dans un registre Thrash hurlé qui évite bien heureusement le cliché de l’alternant chant clair – chant growlé, cette dualité propulse les compositions sur une planète où seule l’élite survit.

3 : la qualité indéniable des compositions. Elles sont riches, variées, fouillées, alternent les tempos, passent de speederies démentielles à des ralentissements subits, proposent des accalmies inattendues (« The Perfect Disaster »), des boules de rage incandescente (« Molten Scars »), le tout étant systématiquement méchamment Heavy. Bref, c’est la branlée.
Pour ceux, peut-être trop jeunes, qui seraient passés à côté de ce disque, aucun instant à perdre car le Thrash Death n’a jamais été aussi bon que sur Irradiant.

Tracklist :
1 : Mirthless Perspectives
2 : An Emptier Void
3 : Irradiant
4 : Asphyxiate
5 : Hyper Conscience
6 : The Perfect Disaster
7 : Molten Scars
8 : Fire Proven
9 : Boiling Calm

Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Scarve

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green