Communication de nos partenaires

Saintorment – Well of sins

Le 4 mai 2016 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Ed - Batterie / Roman « R.R. » - Guitares, Chant / Dan D. - Basse, Choeurs / Wolf - Guitares, Choeurs.

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

21 janvier 2016

Label:

Autoproduction
Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10  

Formé en 2013, le groupe Letton commença ses premières armes par des reprises de Metallica, Kreator, Exodus ou Pantera avant de se mettre à composer leurs propres morceaux.
Après quelques demos, le groupe enfin formé entièrement avec l’arrivée d’un second guitariste en la personne de Max (Asthma, Varang Nord, Begotten) s’est mis à l’enregistrement de ce premier album “Well of sins

Ce qui marque dès la première écoute, c’est la maturité déjà bien grande pour un groupe de thrash qui débute : ça fleure bon Metallica et Kreator, la musique est certes bien thrash mais ne se contente pas d’un bourrinage tout azimut : les mélodies sont bien présentes, la production est claire, et les compositions bien accrocheuses.

Non, Saintorment ne joue pas l’urgence ni la spontanéité et ce premier album est d’une justesse et d’une technique très cohérentes : en dix titres pour 33 minutes de pur thrash old school, le quatuor de Daugavpils nous balance son lot de riffs assassins, de breaks bien sentis et de soli alliant technique et mélodie.
Résolument ancré dans les années 80, les influences sont bien présentes tout au long de l’album : on pense souvent à Anthrax, Exodus, Overkill ou Annihilator pour les passages thrash et à Judas Priest pour les moments plus heavy. Le chant, encore perfectible, rappellera régulièrement celui de Mille Petrozza et bien souvent on arrive à comparer l’ensemble, en plus des références précités, qu’on entend avec des groupes de l’école allemande (Vendetta, Assassin…)

Après une intro instrumentale nous montrant bien à quoi on va s’attendre, alternant riffs thrash et mélodies plus heavy, le groupe entend bien montrer qu’ils vont nous faire passer un bon moment.
Freaks” s’enchaîne et on se dit que sic et album était sorti au milieu des années 80, les gros labels s’arracheraient le groupe de suite.
La musique est impitoyablement thrash, Roman chante ses partitions à s’en décrocher les cordes vocales et le morceau passe comme une lettre à la poste. Les variations de rythmes sont bien présentes et le tout nous donne de suite une envie de secouer la tête !
Et le reste de l’album ne faiblit pas : les parties instrumentales sont nombreuses et à aucun moment l’ennui ne se fait sentir : Saintorment a réussi à nous sortir d’entrée un premier album accrocheur à la limite de l’addictif.

Les titres sont relativement courts, aucun ne passant la barre des cinq minutes, mais l’ensemble est d’une telle richesse que tout est dit ! Technique sans être démonstratif, rapide sans être excessif, d’une précision remarquable, le groupe nous délecte pendant les dix titres de l’album et la seule envie qu’on a lors des dernières notes de “Freedom of eternity” est de remettre l’album au début.

Pour son premier jet, Saintorment nous offer avec “Well of sins” un album d’une maturité étonnante, combinant les influences de la Bay Area avec celles de la scène allemande des années 80.

Une belle pièce qui donne envie de connaître la suite.

Tracklist :

1. Intothrasion (1:05)
2. Freaks (3:45)
3. Move in Time of Groove (2:55)
4. Bulldozing Metal (2:51)
5. Witch’s Promise (4:35)
6. Son of the Wasteland (4:02)
7. Empty Sign (3:06)
8. In Denial (4:30)
9. For the Long Time (4:24)
10. Freedom of Eternity (1:57)

ReverbNation : http://www.reverbnation.com/saintorment
BandCamp : https://saintorment.bandcamp.com/releases
Facebook : https://www.facebook.com/SaintormentOfficial/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCPYK9OS-oTkY9e8PaHoklfw/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green