Communication de nos partenaires

Sabaton – The Art Of War

Le 2 mars 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Joakim Brodén : Chant Pär Sundström : Basse Oskar Montelius : Guitare Rikard Sundén : Guitare Daniel Mÿhr : Claviers Daniel Mullback : Batterie

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

2008

Label:

Sound Pollution

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):
9 / 10

Sabaton est un groupe de heavy/power métal suédois formé en 1999. Ils sortent leur premier album «Fist for Fight » en 2001 , et depuis 2005 produisent un album par an. « Art of War », leur cinquième opus, démontre que le groupe arrive parfaitement à associer rythme et mélodies.

Comme son nom l’indique, l’ambiance guerrière est donnée d’entrée. Une introduction avec un fond sonore de champ de bataille, sur lequel une voix féminine sortie du futur version « guerre des étoiles » parle de combats. C’est alors que la batterie retentit et donne le ton, appuyée par les claviers rendant l’effet sonore encore plus puissant, une véritable explosion nucléaire, dévastatrice que rien n’arrivera à stopper le long des 13 titres. Les chœurs reprenant le refrain dans un ton plus aigu nous donnent vraiment le sentiment de se trouver sur un champs de bataille.
Le titre éponyme est une vrai marche militaire, les fantassins se sont retrouvés et partent énervés aux combat , ils reviendront glorieux ou ne reviendront pas. Le refrain à deux temps « gauche/droite/gauche » est enjolivé par la batterie qui donnera se même rythme tout au long du titre.
Le titre « 40:1 » résonne comme un déluge de cavaliers. Il est introduit par les chœurs et la voix enraillée et teigneuse de Joakim Brodén rendant un caractère teigneux et incisif comme le guerrier berserk.

La structure des morceaux n’a rien d’original, souvent à deux temps pour rappeler la marche des soldats, mais avec un rythme rapide . On a bien compris qu’avec eux on ne rigole pas. Les titres possèdent malgré tout une structure très heavy traditionnel inaugurée par la Judas Priest, avec des breaks nécessaires pour mieux repartir à la charge, on resserre les rangs et repart à l’assaut, le duo de guitares se répondant pendant les solo symbolise à la perfection le son des cornes de brume et autres instruments folkloriques guerriers. Les claviers ne servent pas que pour donner un sentiment de puissance, mais permettent aussi de rendre un côté médiéval et festif à certains refrains. A l’écoute de la voix grave de Joakim Brodén on imagine bien le général des troupes, personnage dur et froid ayant survécu à assez de guerres pour en connaitre l’art à la perfection, donnant ordres et courage aux troupes réunies sur le champs de bataille.

Non « The art of war » ne possède rien de novateur ni pour le style ni pour le groupe. Comme sur toutes leurs parutions, le but des six chevaliers est que l’on se souvienne de leur musique. On a le droit à un déluge de riffs et de refrains accrocheurs. Un album dévastateur nous plongeant dans un univers entre « Brave heart » et le seigneur des anneaux, avec une pointe d’ironie par la voix de la narratrice qui est elle tirée de la science fiction. Un album qui vous plaira si vous êtes adepte de power / heavy guerrier ou toute autre musique agressive.

site web : www.sabaton.net

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green