Communication de nos partenaires

Running Death – Overdrive

Le 4 mars 2015 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Freddi - Basse / Julian - Guitares / Jakob Weikmann - Batterie / Simon Bihlmayer - Guitares, Chant.

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

30 mars 2015

Label:

Punishment 18 Records / Metal Message

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7/10


Un bon gros son bien gras par moment, ça vous fait du bien non?

C’est aussi doux qu’un bonne grosse tranche de lard, dégoulinant de gras et imbibé de bière. C’est crade, c’est répugnant, c’est tout ce qu’il ne faut pas….. Mais ce qu’on adore.

Aujourd’hui je me suis écouté un bon Thrash Moderne, Running Death, une jeune formation bavaroise crée en 2004 qui vient de sortir son premier album ‘Overdrive‘ concluant l’évolution faite pas à pas avec les trois EP précédents ‘Démo‘ 2007,’ Raging Death ‘ 2010 et ‘The Call OF Extinction‘ 2012.

C’est donc avec ce premier opus que bon nombre d’entre nous vont découvrir le groupe.

On se prend un bon gros Thrash bien gras en pleine face, on est pas dans le Old School classique avec ces hurlement aigu divin, ici ont rien d’incisif, on remplace les lames de rasoir par la bonne vieille batte de Baseball . Une basse bien appuyée qui vient écraser le tout, un rythme appuyé forcément (mais pas si speed que cela), des guitares jouées par des gars qui choppent une crise d’épilepsie dès qu’ils s’approchent du bas du manche …. Il manque juste une petite chose, un chanteur survolté qui vient hurler par moment, et le tour est joué.

Il faut que la combinaison soit gagnante, que ce soit pour les morceaux comme  » Psycho » qui se veut très lourd et qui possède quelques changements de tempo des plus accrocheurs ou alors un titre comme « Raging Nightmare« , speed du début à la fin et qui fait mal par là où il passe. D’ailleurs pour nous remettre de ce dernier, Running Death nous propose un petit moment acoustique avec  » Deludium » : quelques secondes de douceur dans ce monde de brutes.

Pour un premier opus, Running Death frappe fort. Alors oui, certains reprocheront de ne pas avoir ce côté speed et incisif à la Destruction, mais le groupe choisit plus de faire dans le pesant comme un Sodom modernisé, avec un chant moins râpeux (personne ne peux remplacer Onkle Tom) qui sonne plus moderne à la Ministry ou Rob Zombie tout en sonnant moins électronique, vous arrivez à suivre ? Enfin bref c’est du tout bon.

Les amateurs de pogo et headbanguing se feront plaisir sur les breaks instrumentaux de « Mercenary » , « Pray For Death » ou « Remote Controled« . Ceux qui aiment les départs à fond la caisse se secoueront le caisson avec des « Overdrive » et « Raging Nightmare« . Bref tous les amateurs de Thrash devraient normalement trouver leur compte.

C’est pas l’album de l’année, celui qu’il faut absolument avoir, mais avec ce premier opus Running Death se présente de très bonne façon et si le groupe passe près de chez vous, surtout ne le manquez pas.

 

Tracklist :

 

1. It Begins (Instrumental) (1:07)

2. Hell On Earth (4:25)

3. Psycho (6:20)

4. Remote Controlled (5:36)

5. Close Minded (4:10)

6. Raging Nightmare (4:07)

7. Deludium (1:23)

8. Mercenary (5:25)

9. Pray For Death (4:45)

10. Reduced (4:47)

11. Overdrive (6:03)

12. I See A Fire (5:22)

 

BandCamp : http://runningdeath.bandcamp.com/

Facebook : http://facebook.com/runningdeath

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green