Communication de nos partenaires

Rogue Male – Nail it

Le 10 mai 2010 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Jim Lyttle (Chant, Guitare)- Bernie Torme (Guitare)- John McCoy (Basse)- Robin Guy (Batterie)

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

Juillet 2009

Label:

RM2K music

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Parmi les groupes qui ont pu me marquer lors de mon adolescence désormais lointaine, il en est un qui a su me faire vibrer l’espace de deux albums désormais cultes. Il s’agit de Rogue Male, groupe qui se fera à la fois remarquer tant par deux albums de très grande qualité et de grande puissance que par leur look cyber punk pour le moins original. En 1985, « First visit » clouera au sol bien des metalkids avec des titres comme « Crazy motorcycle », « All over you », « On the line » ou « Lock out » et le suivant en 1986 « Animal man », certes moins bien produit, expérimentant quelques sonorités électroniques au passage, mais avec des titres tout aussi efficaces comme « Belfast », « L.U.S.T. », « The passing », « You’re on fire » ou « Animal man », qui enfonçait un clou déjà bien planté dans le paysage métallique international. En clair, Rogue Male avait tout pour lui et se devait d’être « the next big thing » mais, pour des raisons diverses, splittera en 1987, laissant tout un parterre de fans devant le fait accompli.

Plus de vingt ans se passent et le label Metal Mind a la bonne idée de rééditer en CD digipack limités ces deux albums devenus indispensables dans toute CDthèque. Et c’est là que, poussé par les ventes positives de ces deux albums, Jim Lyttle, leader ô combien charismatique, décide de relancer la machine. Juillet 2009 voit arriver un « Nail it » que même les fans les plus hardcore n’osaient plus espérer.

A quoi ressemble désormais le Rogue Male 2K ? Déjà, exit les excentricités vestimentaires pour un look bien plus sage. Mais question musique, la bande à Jim ne s’est pas assagie, loin de là. Disons que le groupe reprend le flambeau là où il était tombé après la sortie de « First visit ». On ne s’y trompe pas : dès les premières notes de « Cold blooded man », on se prend en pleine face un riff qui aurait eu sa place sur « Crazy motorcycle » et, par plusieurs moments le long de l’album, sont truffés quelques clins d’œil à l’album « First visit », comme l’excellent « Dangerzone » nous rappelant à la fois « All over you » ou « L.U.S.T. », ou « Forever wild » qui aurait aussi pu avoir sa place sur le premier album. De plus, les explorations électro tentées sur « Animal man » ont disparu : Rogue Male a décidé d’aller directement à l’essentiel, sans fioritures ni remplissage inutile : les compos sont quasiment toutes dans une veine heavy metal in-your-face, et l’apport de l’ex-Ozzy Osbourne Bernie Torme (présent pour l’enregistrement de l’album uniquement) donne une touche un rien plus rock ‘n’ roll lors de l’approche de ses riffs et de ses solis.

Et puis cette voix, ce timbre certes moins rocailleux qu’à l’époque, mais qui fera frissonner malgré tout les fans nostalgiques de Lyttle. Cela dit, ne nous trompons pas : Rogue Male ne nous propose pas une resucée de ce qu’ils faisaient 25 ans plus tôt. Si certaines approches portent, comme dit, quelques relents de « First visit », « Nail it » est bien un album on ne peut plus actuel et aucun reproche ne pourra être fait à la bande à Jim de surfer sur une vague nostalgique comme le font bien d’autres groupes en s’autoplagiant. Rien de tout ça, et ainsi, la démarche de Rogue Male se veut à la fois crédible et sincère, les fans ne s’y tromperont pas.

Au programme, nous avons donc droit à notre lot de compositions efficaces, voire musclées (« Forever wild », le très nerveux « Never », Meteorite », « Cold blooded man », « Forever wild ») ; des titres plus calmes, comme « Stars ‘n’ stripes », le très surprenant acoustique « Time » ou le final bluesy « Bless my soul » sont des titres qu’on n’aurait pas eu sur les deux premiers albums.Tout ceci nous prouvant que la palette de Rogue Male s’est désormais élargie suffisamment pour ne pas stagner dans un passé qui, même s’ils ne le renient pas, semble désormais révolu. Maturité semble être le bon mot pour définir cet album.

En définitive, « Nail it » se veut un album – autoproduit – de heavy metal punkisant de grande qualité avec un son, bien que moins puissant que la plupart des sorties actuelles, digne du rang que le groupe se devait d’avoir dans les années 80 et qui pourrait bien rappeler à tout le monde que, s’il renaît désormais, ce n’est sûrement pas pour faire de la figuration dans le milieu. Le potentiel est là : gageons que ce retour remettra toutes les pendules à l’heure. Espérons qu’après « Nail it », Rogue Male enfoncera complètement le clou pour avoir enfin la carrière qu’ils méritent.

Site officiel :

http://www.rm2kmusic.com/


Myspace :

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green