Communication de nos partenaires

Ritual Killer – Exterminance

Le 20 septembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Zak Nolan - Batterie
  • Sammy Pierre Duet - Guitares
  • Jordan Barlow - Chant
  • James Harvey - Basse

Style:

Bouillie sonore

Date de sortie:

18 septembre 2015

Label:

Season Of Mist

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 4/10

Bon, s’il y a une chose que j’ai apprécié tout particulièrement après la première écoute de cet album, c’est bien sa durée : 27 minutes au compteur, pour huit titres, ce sera amplement suffisant !
Pour le reste, ça ne passe pas, mais alors pas du tout !

Surfer sur les traces de Sarcofago ou autre Beherit, c’est bien mignon, mais là, pour le coup, on a vraiment la sensation de se manger une petite demi-heure de bouillie sonore à la limite de l’indigeste, sans grandes nuances, et on décroche très vite tellement il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent !

Alors en effet, on a droit à un son bien crade tout comme il faut pour une groupe de black metal brutal qui confine au war metal, ça tabasse sévère du début à la fin des morceaux, le chanteur grogne comme si sa vie en dépendait pendant que le guitariste nous balance ses riffs dissonants, souvent brouillons, avec une conviction de tous les instants !

C’est sûr, quand on sait que le bassiste et le gratteux viennent de Goatwhore, que le chanteur grogne aussi aux côté de son batteur chez les blackeux de Psychon Vex, on pouvait bien supposer qu’on n’allait pas jouer la carte de la finesse chez Ritual Killer… Mais quand même !

Pendant une demi-heure donc, on a la sensation de s’écouter les mêmes morceaux, les mêmes riffs crades, avec les mêmes plans, martelés sauvagement sur quasiment le même tempo (seul « Crippling beast » s’avère plus écoutable de par son mid tempo proche d’un Celtic Frost maltraité), avec le même chant… On en vient à aimer « Feral eyes » uniquement parce qu’il n’atteint pas les deux minutes.
Bien sûr, c’est cru, gras, crasseux, c’est direct, ça trouvera surement son public, mais pour ma part, ça ne passe pas !
On ne peut même pas se rattraper en s’occupant de traduire des paroles qui de toute façon sont incompréhensibles…

Reste donc à admirer la pochette… Non, je plaisante !
Même elle, elle est aussi belle qu’une cage d’escalier d’une cité du neuf-trois est photogénique…

Next !

Tracklist :
1. Bury The Earth, Bury The Sky (3:17)
2. As The Vulture Feeds (3’46)
3. Feral Eyes (1’52)
4. Dogs, Wolves And Carrion Fowl (3’51)
5. Cuuntius (3’25)
6. Pale Corpse Incantations (3’21)
7. Crippling Beast (3’37)
8. Passing Of Creation (4’35)

Facebookhttp://www.facebook.com/ritualkillerofficial

Myspacehttp://myspace.com/ritualkiller666

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green