Communication de nos partenaires

Purson – Desire’s magic Theatre

Le 6 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Rosalie Cunningham - Guitares, Chant
  • George Hudson - Guitares
  • Samuel Robinson - Claviers
  • Justin Smith - Basse
  • Raphael Mura - Batterie

Style:

Hard rock 70s

Date de sortie:

29 avril 2016

Label:

Spinefarm Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Si vous vouliez vous faire un voyage de 45 ans en arrière, c’est bien en vous collant ce « Desire’s magic Theatre » de Purson que vous y arriverez !

Tous les adorateurs basiques et sectaires du heavy metal peuvent aller lire la chronique suivante, cet album n’est pas pour eux ! Par contre, pour les plus curieux, pour ceux qui ne sont pas réfractaires aux sonorités rock psychédéliques nées du bon vieux temps du flower power, de la distorsion, des jeans patt’d’eph’, des fringues toutes en couleurs, du peace and surtout love…

Ambiances fuzzy en veux-tu en voilà, quelques riffs bien puissants par moments, des passages de flûte, des sons à chercher dans le jazz ou le glam rock, de l’orgue Hammond régulièrement pour un rendu aussi psychédélique que spatial, à l’imagerie hippie rafraîchissante !

Pour ce deuxième album full length après « The Circle and the blue Door » (2013) et l’EP « In the Meantime » (2014), Purson (inspiré du nom d’un démon issu des croyances de la goétie, grand roi de l’Enfer qui commande 22 légions… il porte aussi les noms de Pursan ou Curson) nous gratifie, avec ce « Desire’s magic Theatre » d’un concept album à la croisée des Led Zeppelin, The Beatles – à chercher du côté de « Sgt. Pepper’ lonely Hearts Club Band », Iron Butterfly, Jethro Tull, Patti Smith, The Doors ou Jefferson Airplane, qui seront surement les premiers noms qui viendront en tête pour cet album à l’esprit opera rock d’un vintage totalement assumé !

Purson nous signe là un album hautement coloré, à l’image de sa pochette, au psychédélisme très fort, sublimé par la voix d’une Rosalie Cunningham à la sensualité débordante.
Les divers instruments présents comme l’orgue Hammond (« Pedigree Chums ») ou le piano (« The Way it is », « The Sky Parade ») ou la flûte (« The bitter Suite »), sans parler de diverses sonorités psychédéliques (« Electric Landlady ») sont autant de prétextes à s’acquérir cet album d’une vraie richesse.

Très agréable !

Tracklist :
1. Desires magic Theatre (6’12)
2. Electric Landlady (3’53)
3. Dead Dodo down (3’10)
4. Pedigree Chums (3’58)
5. The Sky Parade (5’16)
6. The Window Cleaner (3’28)
7. The Way it is (2’42)
8. Mr. Howard (4’08)
9. I know (4’21)
10. The bitter Suite (7’11)

Site officiel : http://www.purson.co.uk/
Facebook : http://www.facebook.com/pursontheband
Twitter : https://twitter.com/_Purson
Youtube : http://www.youtube.com/pursonmusic
Spinefarm Records : http://www.spinefarm.fi/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green