Communication de nos partenaires

Philip H. Anselmo & The Illegals – Choosing mental Illness as a Virtue ...

Le 13 février 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Philip H. Anselmo: vocals
  • Mike DeLeon: lead guitars
  • Jose "Blue" Gonzales: drums
  • Stephen "Schteve" Taylor: guitars
  • Walter Howard: bass

Style:

Brutal Sludge Metal

Date de sortie:

26 Janvier 2018

Label:

Season of Mist

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 10/10

Ce qu’il y a de bien avec Phil Anselmo, c’est qu’il ne laisse jamais personne indifférent. C’est le mec que l’on adore détester ou que l’on déteste adorer. Anselmo, est un grand, une immense figure de la scène heavy, dont il a révolutionné le style avec le formidable Pantera. Mais malheureusement, il a souvent gâché son talent par des boulettes récurrentes, aux accents nauséabonds, sous l’emprise de diverses substances illicites, qui l’on amené à dire beaucoup de conneries qu’il ne pensait probablement pas, tant le mec est en tant normal un vrai gentil qui rend bien l’amour immodéré que lui portent ses fans. Mais revenons à ce qui nous intéresse, a savoir la musique. Assez prolixe en la matière, on ne compte plus les divers projets auquel il collabore. Il : s’agit ici, du groupe qui porte son nom, à savoir Philip H. Anselmo and the Illegals.

Deuxième opus sorti sous ce vocable, après le brouillon Walk through Exit only, le Philou nous revient en pleine forme, ayant a priori laissé derrière lui ses vieux démons, avec une sorte de concept album consacré aux maladies mentales.
Forme de psychothérapie pour l’ineffable chanteur ? Sans doute, mais fait avec beaucoup de talent, Choosing mental Illness as a Virtue nous arrive sans crier gare, en pleine face, suintant la folie titre après titre.

Anselmo est impérial, il se ballade littéralement tout au long des dix brûlots qui composent cet album. Rien à jeter ! Que du bon ! L’ex vocaliste de Pantera a su tirer les leçons de son tumultueux passé pour arriver à la quintessence de tout ce qu’il a fait jusqu’à présent, que ce soit avec Down, Scour, Superjoint Ritual, voire même les fabuleux cowboys de l’enfer qui nous manquent tant !
Difficile à classer, cet opus nous offre une large palette de tout ce que sait si bien faire Monsieur Anselmo. On y retrouve du Sludge pur et dur avec « Little fucking Heroes » qui est à ranger dans la famille du Crowbar de son pote Kirk Windstein, un mélange de Black/Thrash (« Utopian ») à l’image de ce qu’il fait avec Scour, mais en beaucoup plus réussi… Le titre éponyme pourrait presque quant à lui faire partie d’une vielle playlist de feu Pantera, si le son des guitares n’était pas aussi éloigné du son unique qu’avait l’extraordinaire Dimebag… Réflexion identique pour « The Ignorant Point » qui ne donne pas dans la tendresse ! The Illegals savent mettre également le turbo et, quand il envoie la sauce, ça donne un « Individual » pas piqué des vers. La référence Down n’est pas oubliée non plus avec l’autobiographique « Delinquant » qui en possède la lourdeur. On admire ensuite la faculté qu’a Phil Anselmo à jouer avec sa voix, qu’il module à l’extrême sur « Photographic Taunts » juste pour nous rappeler qu’il n’est pas n’importe qui : simplement l’un des plus grands chanteurs de Métal sur cette planète. Encore deux trois allusions à Pantera dans les riffs de « Finger me » avant de laisser partir la cavalerie au grand galop dans un échevelé « Invalid Colubrine Frauds ». PhA&the illegals clôturent l’ensemble dans un maelstrom de guitares sous accordées et de cris hystériques, afin d’accoucher d’un « Mixed Lunatics Results » autant inspiré qu’étrange.

Absolument incontournable pour tout les fans d’Anselmo (mais ça vaut aussi pour les autres), ce disque est une parfaite réussite. On attendait plus Anselmo à ce niveau, tant il semblait perdu dans ses déboires ; il a su rebondir, avec peut-être le groupe le moins évident de ceux auquel il appartient. Personnellement j’aurais tellement voulu que cette magnifique mise au point (poing ?), il l’a fî(s)t avec Down, mais bon je me contenterai sans remords de celle-ci.

Tracklist :

1. Little fucking Heroes
2. Utopian
3. Choosing mental Illness
4. The Ignorant Point
5. Individual
6. Delinquent
7. Photographic Taunts
8. Finger me
9. Invalid Colubrine Frauds
10. Mixed lunatic Results

Facebook : https://www.facebook.com/Philipillegals/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green