Communication de nos partenaires

Parkway Drive – Ire

Le 12 novembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Ben "Gaz" Gordon : Batterie
  • Luke "Pig" Kilpatrick : Guitare rythmique
  • Jeff Ling : Guitare lead
  • Winston McCall : Chant
  • Jia "Pie" O'Connor : Basse

Style:

Metalcore

Date de sortie:

25 septembre 2015

Label:

Epitaph Records

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 9/10

Aucun jour ne passe sans ma dose de Parkway Drive pour bien accompagner mon café à réveil ultra énergétique et bien démarrer ma journée. Parkway Drive, c’est LA valeur metalcore sure qui ne trahit… jamais, puisqu’avec ce nouveau « Ire », ils ont fait, une fois de plus, preuve de talent, de son frais avec la marque déposée Parkway Drive © qu’aucun groupe n’a les couilles ou le niveau pour s’en approcher. Avec qui, peut-on vraiment le comparer ? Hé bien, personne d’autre que lui-même !

Avec ce nouvel album détonnant, les australiens nous surprennent encore avec des titres merveilleux dont on ne peut se lasser comme le tubesque « Deathless Song », mon gros coup de cœur, même si c’est plutôt une balade, je ne sais combien de fois je l’ai fait tourner en boucle… et ce n’est pas fini. J’ai également adoré « Vice Grip » aux riffs ‘joyeux’ très metalcore ou la surpuissante « Destroyer » à l’image de son intitulé, où l’on ressent quelques similitudes avec les précédents albums. Je me vois déjà crier ses refrains en concert (en février). Je suis sûre que « Dying To Believe » a été composé pour générer un circle pit/wall of death dès ses premières secondes apocalyptiques. L’intro de « Crushed » sous forme d’incantations religieuses qui figurent tout au long des couplets est un titre un peu à la rap metal très sombre et rageux, excellent morceau et différent de ce à quoi PD nous a habitués.

Vous voulez une chorégraphie un peu à la zouk/kuduro mais à la PD ? Tout est dans « Writings On The Wall » : des violons tels ceux d’un morceau de musique baroque en intro, du piano en outro, et un mariage des deux sur les couplets, et un duo guitare/violon sur le pseudo solo, un morceau très agréable, quoi. Les clappements de mains au rythme mid-tempo de la batterie indiquent déjà au public ce qu’il doit faire s’il venait à être joué en concert.  Voilà un titre complètement différent du reste,  vous n’avez qu’à suivre les consignes : “They teach us how to hate, Then they arm us and they march us off to hell And its left, left, left right left, So put your hands up, put your hands up”.

« Vicious » est tout simplement magique et d’une beauté métalcorique indescriptible. Et si vous avez l’oreille, vous sentirez un air de Michael Jackson sur les couplets de « Bottom Feeder ». D’ailleurs le “Go!” prononcé est un signal d’appel aux pratiques traditionnelles des métalleux.

« Ire » est un album qui s’écoute et se réécoute sans modération. Garanti zéro ennui et totale addiction, du metalcore survitaminé agressif et très mélodique avec des chœurs toujours présents et un chant crié de Winston McCall encore plus rageux que sur les précédents albums d’ailleurs. Parkway Drive poursuit sa voie mais dans la continuité de ses racines, avec du son frais et nouveau ou, autrement dit, une tuerie de plus qui s’ajoute à la collection.

Hâte d’écouter ces morceaux en live et de les revoir encore une fois. N’oubliez pas d’apprendre les refrains !

P.S : Ils seront en concert :
-A Lyon (Transbordeur) le 07/02/2016
-A Paris (Bataclan) le 11/02/2016

TrackList :
1. Destroyer
2. Dying To Believe
3. Vice Grip
4. Crushed
5. Fractures
6. Writings on the Wall
7. Bottom Feeder
8. The Sound of Violence
9. Vicious
10. Dedicated
11. A Deathless Song

Facebook : https://www.facebook.com/parkwaydrive/

Site Officiel : http://www.parkwaydriverock.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green