Communication de nos partenaires

Pänzer – Fatal Command

Le 9 octobre 2017 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Stefan Schwarzmann - Batterie
  • Schmier - Chant, Basse
  • V.O. Pulver - Guitares
  • Pontus Norgren - Guitares

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

06 octobre 2017

Label:

Nuclear Blast Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10 

S’écouter de l’Accept avec la voix de Destruction, ne cherchez pas plus loin, Pänzer l’a fait !

Deuxième album de la formation teutonne et quelques petits changements qui ont leur importance. Déjà, est-ce pour sonner plus germanique que le “A” de Panzer s’est orné d’un umlaut (des trémas, pour les non germanophones) entre “Send them all to Hell” et “Fatal Command” ? Ensuite, Pänzer est passé de la formule trio à la version quatuor ! Plus pratique pour la belote ? Toujours est-il que, Herman Frank parti l’an dernier, c’est Pontus Norgren (Hammerfall) et V.O. Pulver (Gurd, Poltergeist et Pulver) qui grattouillent les six cordes. Et le résultat est à la hauteur !

Fatal Command” se veut être un véritable hommage au bon vieux Heavy Metal et seules quelques intonations empruntées au Thrash Metal de Destruction se retrouvent disséminées avec parcimonie tout au long des 53 minutes que durent les onze titres de cet album. Bien sur, le côté Accept reste très marqué, et bon nombre de riffs, de par la présence de Pontus Norgren, auraient leur place sur un album d’Hammerfall.

Et en écoutant bien, on se rend compte que Schmier and co. ont cherché à se faire plaisir tout en proposant un véritable revival aux fans les plus old school du Heavy Metal. Avec Pänzer, Schmier veut clairement revenir aux racines du Heavy Metal et il faut reconnaitre qu’il y arrive parfaitement bien avec son groupe, et c’est album qui enchaîne les titres pour le moins efficaces.
Un petit coup d’oreille sur le riff principal du morceau “Afflicted” et on pense immédiatement à un certain “We rock” de Dio, le jeu des guitaristes sur “Scorn and Hate” nous ramène à de bons souvenirs avec des duels dignes de la paire Murray/Smith dans les grandes heures d’Iron Maiden, les riffs de “Satan’s Hollow” n’auraient pas dépareillé sur “Painkiller” d’un certain Judas Priest…
Titres cartons, des mid tempo efficaces (“I’ll bring you the Night”, “Skullbreaker”, “The Decline (…and the Downfall)”), d’autres bien nerveux flirtant avec le speed (le très engagé “We can not be silenced”, “Satan’s Hollow”, “Afflicted”, “Promised Land”), tous avec comme dénominateur commun une grande efficacité et des soli à tomber de la paire Pulver/Norgren.

Clairement, Pänzer nous offre une version véloce – je n’ai pas dit speed – de la NWOBHM avec un lot de titres qui fleurent bon les années 80 pour le plus grand plaisir des nostalgiques.

Un des albums Heavy Metal de l’année…

Tracklist :
1. Satan’s Hollow (4:05)
2. Fatal Command (4:57)
3. We can not be silenced (3:33)
4. I’ll bring you the Night (5:29)
5. Scorn and Hate (5:27)
6. Afflicted (4:42)
7. Skullbreaker (5:44)
8. Bleeding Alliesn (4:38)
9. The Decline (…and the Downfall) (5:16)
10. Mistaken (4:54)
11. Promised Land (4:22)

Twitter : https://twitter.com/thegermanpanzer
Facebook : https://www.facebook.com/TheGermanPanzer

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green