Communication de nos partenaires

Orphaned Land – Kan’an

Le 15 septembre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Kobi Farhi : Chant
  • Uri Zelcha : Basse
  • Chen Balbus : Guitares
  • Idan Amsalem - Guitare
  • Matan Shmuely : Batterie
  • Amaseffer

Style:

Rock prog oriental

Date de sortie:

26 Août 2016

Label:

Century Media Records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie): 7/10

Advisory : nudité religieuse dans cet album ! Y a qu’à lire les titres commençant par « naked », une avec Abraham seul et l’autre avec sa bien aimée Sarah. Bon, ce n’est pas du porno non plus (peut-être une scène avec Abraham et Sarah, si votre imagination remonte aussi loin dans le temps).

Attention, pour les fans d’Orphaned Land, ceci est un side project du groupe, en collaboration avec le musicien progressiste Amaseffer (Erez Yohanan), donc attendez-vous à ne pas retrouver complètement le style d’Orphaned Land auquel vous étiez habitués.

Traitons d’abord la partie historique/symbolique de l’album puisque c’est la moitié du travail de nos chers israéliens. Si vous n’arrivez/ne savez pas lire l’arabe ou l’hébreu sur cette pochette très moche, alors je vais vous aider : c’est l’intitulé de l’album « Kan’an » dont le nom est obsolète mais une région du Proche-Orient ancien située le long de la rive orientale de la mer Méditerranée. Cette région correspond plus ou moins aujourd’hui aux territoires réunissant ceux palestiniens, l’État d’Israël, l’ouest de la Jordanie, le Liban et l’ouest de la Syrie, autrement dit “une zone à conflit éternel”. « Kanan » est bel bien un concept album d’histoire selon le judaïsme autour du prophète Abraham et d’autres personnages, dont ses deux femmes Hager et Sara, ainsi que ses deux fils Ishmael et Itzhak. Pour les plus passionnés par les religions, vous pourrez éplucher les paroles, elles sont en anglais et non en hébreu.

Comme attendu d’une collaboration avec un artiste progressiste, on ne pouvait s’attendre qu’à ce que l’album soit plus progressif, plus calme avec un tempo très modéré, plus accessible au public non métalleux, qui est tout simplement fan des sonorités orientales ou de musique acoustique puisqu’il est démuni de tout growl du frontman Kobi Farhi (qu’on avait déjà perdu dans « All is one » mais par choix). On notera une grande présence de la guitare acoustique dans la majorité des morceaux : “A Dove without her Wings – Hagar”, “The Loneliness of Itzhak”, “Fruits from different Trees”, “Prisoners of the Past”, “ Naked – Sarah and Abraham”, “A Tree without no Fruit – Sarah”… (bref plus de la moitié) ou avec un chant féminin ( “The burning Garden – Sarah and Hagar” et “Prisoners of the Past”).

Bref, si vous êtes fan de la musique d’Orphaned Land, vous risquez d’être déçu par ce side project, enfin vous verrez vous-mêmes quand vous aurez écouté un ou deux morceaux de l’album ! Aussi, les jeux de guitares sont différents de ce qu’on a connu avec Orphaned Land : ce n’est pas seulement dû à cette collaboration avec Amaseffer mais c’est aussi au fait que c’est le premier album d’Orphaned Land sans le guitariste et soliste prodigieux et inégalé, qui faisait des merveilles avec sa Bouzoukitara (nostalgie quand tu me tiens), Maitre Yossi Sassi, qui a cédé son trône à Chen Balbus (qui se débrouille bien aussi !).

Mon top 3 (ou plutôt 2 et demi) : le très orientalisant « Naked – Abraham », le sombre et heavy avec des riffs assez prenants « Akeda », le côté très doom et l’ambiance lourde de l’intro « The burning Garden – Sarah and Hagar ». Ce que j’ai aimé le moins dans cet album, c’est sa production, quelque peu étouffée comparée à « All is one » au son très organique et d’une qualité irréprochable.

A écouter, une fois par curiosité, voire deux par seconde curiosité, mais je doute que vous irez jusqu’à 3 même si vous savez compter.

Tracklist :
01. The Holy Land of Kna’an
02. The Angel of the Lord
03. Naked – Sarah and Abraham
04. The burning Garden – Sarah and Hagar
05. Naked – Abraham
06. A Tree without no Fruit – Sarah
07. There is no God for Ishma’el
08. The Vision
09. A Dove without her Wings – Hagar
10. The Loneliness of Itzhak
11. Akeda
12. Fruits from different Trees
13. Prisoners of the Past

http://www.orphaned-land.com
http://www.facebook.com
http://www.myspace.com

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Orphaned Land – Kan’an”

  1. pingback pingback:
    Posté: 4th Jan 2017 vers 7 h 17 min
    1
    Orphaned Land + Voodoo Kungfu + Imperial Age + Crisalida au Divan du Monde (Paris) le 17/11/2016 | Soil Chronicles

    […] vrai dire, Orphaned Land a quand même sorti un side project cet été, « Kan’an » (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/orphaned-land-kan%E2%80%99an) mais aucun morceau ne fait partie de la setlist. Uri m’avoue qu’ils reviendront l’année […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green