Communication de nos partenaires

Oomph! – Truth Or Dare

Le 19 avril 2010 posté par METALPSYCHOKILLER

Line-up sur cet Album


Dero : Vocals Crap : Guitar, Keyboards Flux : Guitars, samplers

Style:

Metal Gothique/Indus

Date de sortie:

01 Mars 2010

Label:

Sony Music

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller) :
08/10

En introduction à ce nouvel opus des “Oufs” d’Oomph!, traçons entre deux des dernières sorties de Sony Music un léger parallèle suggestif qui pourrait les résumer de manière concise et imparable. Février 2010, les helvètes de Krokus délivrent leur antépénultième release dénommé « Hoodoo » depuis leur formation datant -excusez du peu-de 1974. Du hard Rock dans la veine d’Ac/Dc, dont ils se sont continuellement inspirés sans dévier ne serait-ce que d’un iota, et dont ils se sont toujours proclamés influencés. Du Krokus pur jus, que l’on apprécie où pas, mais véritable marque de fabrique ne subissant pas d’évolution et ne trompant pas sur le produit…

Et bien pour ce « Truth Or Dare », la constatation similaire s’imposera et vous sera livrée d’emblée. Oomph ! fait de l’Oomph ! , depuis plus de vingt ans ; et est une appellation d’origine contrôlée n’ayant plus rien à prouver tant l’alchimie délivrée à séduite des cohortes de fans et influencée pléthores de combos, particulièrement en Germanie. Tout le restant ne sera que sophisme ou babillage littéraire visant à orner ou étoffer sur la longueur des chroniques tombant de plus en plus dans le roman fleuve pour vous accrocher…

Hors le temps étant de l’argent, et ne voulant pas vous faire perdre le vôtre, laissons de coté les nappages brodées des reviews romancées à la « Goupil » pour s’arrêter seulement à ce qu’il faut savoir… Et donc pour les néophytes ne connaissant pas où découvrant nos Oomph !, sachez juste que le trio (cinq membres en concert) nous vient de Wolfsbourg, délivre un Metal Gothique/Indus à la mélodicité plus qu’accrocheuse de par une propension certaine à asséner des refrains marquants, et fait un carton dans les charts teutons à chaque nouvelle offrande. Compléter par une musicalité aisée d’accès et immédiatement assimilable et appréciable, une discographie sans erreur de casting, et enfin des lyrics toujours scandés dans la langue de Freud ; et vous aurez capté l’essentiel.

Ajoutez à cela néanmoins, que –étrange paradoxe et n’en déplaise à leur fans !!!- notre trident était présent, tout comme leurs compatriotes de « Project Pitchfork », bien avant « Rammstein » malgré la notoriété plus internationale de ces derniers. Ne voulant pas susciter de polémiques, notifions le sous forme de clin d’œil… D’autant plus que des myriades de groupes se sont inspirés des trois musiciens de Basse Saxe en y apposant juste leur touche personnelle, très souvent électro comme les « Jesus On Extasy », les suisses de « P.M.T », les américains de « Deadstar Assembly », purement indus comme les suédois de « Deathstars », ou plus pop comme « 4Lyn »… La liste n’est pas exhaustive loin s’en faut, et en principe on s’inspire de ce qui est bon…

Pour arrêter les digressions et en revenir à ce « Truth Or Dare » donc, claironnons haut et fort que celui-ci pourra être considéré comme un véritable jalon marquant vingt années de carrière et dix albums pondus. Car s’il s’agit bien d’un « Best Of » au sens strict du terme, celui-ci sera on ne peut plus rayonnant car proposant, plutôt que l’usuel copié collé des meilleures tracks d’un groupe, une viscérale originalité en ce que la langue de Shakespeare a été choisie et callée sur les seize plages. Fi de Goethe, les « Gott Ist Ein Popstar » du « GlaubeLiebeTod » devenant ainsi des « God Is A Popstar », ou des « Wer Schon Sein Will Muss Leiden » de « Monster », «True Beauty Is So Painful » par exemple… Rien à jeter et le meilleur d’Oomph !, si ce n’est peut-être un dispensable Cover de « Frankie Goes To Hollywood », « The Power Of Love ».

Au final, même si l’exercice du « greatest » est toujours périlleux car sujet à cautions auprès des adeptes des groupes s’y essayant, ce « Truth Or Dare » affichera un trident ambivalent : Ravir les fans en proposant quasiment le meilleur Oomph ! en versions différentes des « originaux », permettre à ceux ne les connaissant pas la découverte sous les meilleures auspices, et enfin ouvrir plus encore leur notoriété vers l’international par le chant en rosbeef. Des choix à l’image de l’album, judicieux et indispensable.

Site Internet : http://www.oomph.de/
Myspace : http://www.myspace.com/oomph

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green