Communication de nos partenaires

Nydvind/Bornholm – Split

Le 23 juin 2012 posté par Gwenn

Line-up sur cet Album


Nydvind: Richard Loudin: Chant Eric Tabourier: Batterie Nesh: Basse Loïc Courtete: Guitare Bornholm: Astaroth: Guitares Vozargh: Guitares D.: Batterie Hjules: Basse Renfield: Chant

Style:

Black Metal

Date de sortie:

30 Avril 2011

Label:

Ancestrale Production

Note de la Soilchroniqueuse (Gwenn): 7/10

 

Afin de poursuivre ce tournant très païen dans mes découvertes musicales avec Ancestrale Productions c’est un split des plus remarquables qui nous attend ici avec l’association sur un même disque de Nydvind, de France et de Bornholm, de Hongrie. Les deux utilisent le terreau du paganisme pour affirmer une musique mature, riche, ensorcelée de sons qui ravissent les oreilles et l’esprit.

La pochette de ce split est d’une beauté à couper le souffle. Le Black Metal utilisant rarement les couleurs vertes, celui-ci pourra se permettre de les emprunter grâce à un univers « Pagan ». Mais ici c’est une réussite sans nom ni précédent. Rappelant la puissance de la pochette « In the Nighside Eclipse » d’Emperor c’est dire, on aurait dit que celle-ci se colorait de pierres précieuses. Sur un vinyle on peut dire sans se mouiller que cela en fait un objet magnifique. Des montagnes majestueuses représentées dans des alliances superbes de jaune lumineux et de vert, contrastent fortement avec des puits brûlants, rougeâtres et inquiétants, tournés dans du rouge et du noir.
Sachons que malgré deux morceaux où ma foi, je ne trouve rien n’à dire de particulier tant au niveau de la production irréprochable que de la structure des deux morceaux proposés, on ne peut voir comme intérêt musical à ce split le parallèle intéressant établi entre les deux formations qui ma foi se rapprochent vraiment dans l’atmosphère et le concept païen qui les entoure. Clarté des instrumentaux, des chants tout à fait prenants, deux morceaux qui allient professionnalisme et précision.

A l’heure où je vous parle Bornholm a sorti début 2012 « Inexorable Defiance » chez Vic Records, peut-être est-ce là qu’il faut aller voir pour jeter une oreille sur les suites données à ce split. Car autant pour les français que les Hongrois il ne s’agit plus là de poser ses pattes dans un univers déjà envahi de « paganisme » depuis environ 2009. Musicalement les preuves sont déjà fournies. « Eternal Winter Domain » était en 2003 le premier opus de Nydvind avant que la formation ne rejoigne plus tard et brillamment le Cernunnos Pagan Festival de Paris en 2008. Bornholm bénéficie lui d’une expérience live incontestable pour avoir ouvert pour Mayhem, Arcturus ou encore Enslaved sur de gros festivals.

Nul besoin de se jeter dessus pour faire une grosse découverte musicale, à moins que l’objet… ne devienne quelque chose d’indispensable sans aucun doute pour éclairer une discographie un chouia grisâtre…

Myspace Nydvind: http://www.myspace.com/nydvind
Myspace Bornholm: http://www.myspace.com/bornholm

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green