Communication de nos partenaires

Norot – Nathrach

Le 23 mai 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Robert W. Cook - Tout

Style:

Black Metal atmosphérique

Date de sortie:

26 avril 2015

Label:

Rain Without End Records / Naturmacht Productions

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10


Sombre !

Si on devait résumer en un mot ce « Nathrach » de Norot (alias Robert W. Cook), ce serait bien celui-là !
Les onze titres de cet album ne sont rien de plus que la retranscription – ou l’extension, au choix – musicale des œuvres visuelles qu’il crée. Elles sont destinées à accompagner le concept global de Cook : un tour sur son site http://www.norot-art.com/ permettra de se faire une meilleure idée.
Toujours est-il que ces œuvres, aussi froides que sombres et surtout d’une réelle beauté, sont d’une force intrinsèque indéniable.
Selon la bio, « les titres souhaitent se plonger dans le vide du subconscient, en foulant le sentier à travers le rêve et la mémoire. Ils suivent l’exploration du serpent créateur de la Genèse », « Nathrach » voulant dire « Serpent » en vieux gaélique.

En presque une heure pour onze titres, naviguant entre l’Ambiant, le Black Metal ritualiste et d’autres influences à chercher dans les racines du Rock Gothic jusqu’au Metal le plus extrême en matière d’intensité.
Enregistré entre 2012 et 2014 à Cork et sorti initialement en digital en téléchargement gratuit en novembre dernier, cette œuvre n’est plus disponible sur le site suite au deal signé entre Cook et le label allemand Naturmacht Productions.

 

Œuvre profonde, « Nathrach » nous fait explorer l’esprit torturé d’un artiste nous offrant un voyage aux confins de sa propre misanthropie.
Les plages ambiantes (« Lunar Ascendant », « Vast And Luminous », « The Howling Void », le final « A Bitter Harvest ») alternant avec des morceaux de Black Metal aussi rapides que sombres (« Lightbearer », « The Dreaming Maelstrom » à l’ambiance proche d’unBurzum de l’album “Filosofem” – 1996 –, « Haunted Sleep », « Her Woven Abyss ») ou de morceaux comme le fabuleux « The End Of All Things » et ses vocaux parlés d’une profondeur abyssale, tout l’ensemble de « Nathrach » est bâti pour laisser l’auditeur seul avec ses propres tourments.

« Nathrach » est un album magnifique, d’une beauté absolue dans laquelle seule la noirceur et les ténèbres sont mises en lumière !
Le travail sur les ambiances est juste phénoménal et on passe une heure à se délecter de cet univers d’une richesse absolue.

Superbe !

Tracklist :

01. The old serpent (1’39)
02. Lightbearer (6’58)
03. The dreaming maelstrom (5’18)
04. Haunted sleep (4’41)
05. Vast and luminous (2’55)
06. The end of all things (5’17)
07. The howling void (6’45)
08. Her woven abyss (3’35)
09. A bitter harvest (3’36)
10. Lunar ascendant (7’35)
11. Serpent of fire (10’42)

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green