Communication de nos partenaires

Nebula – Charged

Le 8 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Eddie Glass - Chant, Guitares, Claviers
  • Mark Abshire - Basse, Chant
  • Ruben Romano - Batterie, Claviers, Chant

Style:

Stoner Rock

Date de sortie:

8 Février 2019

Label:

Heavy Psych Sounds Records

Note du SoilChroniqueur (Le Révérend) : 9,5/10

Et voilà donc l’autre réédition de l’année des Californiens Nebula par le label Heavy Psych Sounds (voir ma chronique « Demos & Outtakes 98-02 » ici). Charged (2001) est le deuxième album du groupe et le dernier qui sortira chez le label indie Sub-pop. Le premier, To he Center (1999), avait été un coup de poing sonore, entrant par effraction dans la cour des grands de la scène stoner/desert-rock, même si les EPs et autre splits nous avaient déjà bien mis la puce à l’oreille.

Avec celui-ci, Eddie Glass et sa bande nous pondent un classique du genre, Charged fait la part belle à une atmosphère aux titres plus construits, avec des compos moins bourrines. Ils s’éloignent ainsi de l’univers Fu Manchu qui leur colle à la peau, évitant ainsi l’écueil souvent mis en avant pour ce groupe d’entendre toujours le même titre ! Il en reste bien sûr, entre l’introductif « Do it now », le tonitruant « Giant » et « Instant Gravitation » avec une fin à la batterie de toute beauté, pour satisfaire les amateurs.

Mais l’album va plus loin, avec toute une série de titres mid-tempo, allant au-delà du genre musical, comme avec ce magnifique « Travelin’ Man’s Blues » où slide-guitare et guitare acoustique se superposent, avec une voix d’Eddie Glass collant parfaitement à ce blues 70’s. Idem pour « This One », où Eddie se fait plaisir avec la pédale wha wha sur une quasi-ballade. Et quelle fin royale avec ces trois titres ! « Shaker », la batterie bien mise en avant, toute en tension pour se finir dans des vapeurs de patchouli, gratte sèche et tabla ! S’enchainant avec « Goodbye Yesterday », intro pop-rock nineties so british, pour s’envoler sur un velu riff seventies aérien, se posant sur le dernier titre « All the Way ». Neuf minutes d’apesanteur électrique, rêverie de riffs mélancoliques, folie de rythmes hallucinogènes, qui en 2001 concluait l’album de grandiose manière ! Pour cette réédition, HPS rajoute une anecdotique démo de « Giant » et la ballade psychédélique « Cosmic Egg », titre à l’époque caché dans la version CD japonaise de l’époque.

Un album moins facile d’accès que les autres productions du groupe, n’hésitant pas à sortir des sillons d’un genre. La réédition de Charged est un bon moyen de redécouvrir ce fabuleux disque, tout comme de réévaluer le statut de Nebula, celui d’un groupe majeur de la scène Stoner/Desert Rock.

Tracklist :

1. Do it now (4:03)
2. Beyond (3:38)
3. Giant (3:55)
4. Travelin’ Man’s Blues (5:41)
5. Instant Gravitation (3:37)
6. This One (3:42)
7. Ignition (4:34)
8. Shaker (3:27)
9. Goodbye Yesterday (4:38)
10. All the Way (9:25)
11. Giant (demo) (bonus)
12. Cosmic egg (bonus)

Page Myspace
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green