Communication de nos partenaires

Moonspell – Extinct

Le 16 mars 2015 posté par Katar

Line-up sur cet Album


Miguel Gaspar/    Drums Pedro Paixão/Keyboards, Guitars Fernando Ribeiro /Vocals Ricardo Amorim/Guitars, Keyboards Aires Pereira/ Bass

Style:

Gothic metal

Date de sortie:

6 mars 2015

Label:

Napalm Records

Note de la SoilChroniqueuse (Balkiss) : 8/10


Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas suivi la carrière de Moonspell au microscope, je leur ai préféré Type O Negative et Paradise Lost et je crois que c’est bien dommage…
Je ne me suis pas rattrapée, ou très peu,  et ma dernière écoute du combo remonte à « The Butterfly Effect ».
Sinon, ça va, vous ? (ou l’art de détourner l’attention du fan qui a envie de crier à l’hérésie)

Si je commençais par faire un petit topo sur Moonspell pour me faire pardonner, d’accord ?  Ok ! Donc, le groupe se forme en 1992 au Portugal, après une démo et un EP, le premier LP, « Wolfheart » sort en 1995 chez Century Media Records (chez qui ils passeront plus de 10 ans) et à partir de là, il faudra compter avec Moonspell au même titre que les deux groupes cités ci-dessus. *Pirouette, rattrapage, t’as vu !*
Les albums qui suivront sortiront chez Steamhammer jusqu’à leur album de 2012 « Alpha Noir/Omega White » avant de signer avec Napalm Records.
Après 23 ans de carrière on peut dire que les portugais connaissent leur sujet, même si au cours des années le gothic metal du combo a pris différentes couleurs.
« Extinct », dont il est question ici, est aujourd’hui leur 11ème album et c’est un album plutôt réussi.
On y va ?

Ce tout nouvel opus nous apporte une brise fraîche teintée de touches orientales, de soli efficaces, de riffs accrocheurs, je ne vais pas passer chaque morceau au peigne fin pour lui chercher des poux, le tout est cohérent, la voix de Fernando Ribeiro est toujours aussi agréablement grave (oui, je le redis, j’aime les voix graves), la magie opère, la prod’ est très bonne, on remercie Jens Bogren qui a également produit Opeth et  Katatonia entre autres.
Même si le titre ‘Extinct’ a été choisi pour promouvoir l’album et qu’il est pas mal, avec un clip et tout, je lui préfère nettement ‘The Last Of Us’ (tu sais, le genre de morceau qui reste bien, bien dans ta tête.) ‘Medusalem’ avec ses senteurs orientales et TIAMATesques  fait partie de mon top également.
45 minutes que tu ne vois pas passer entre morceaux pêchus et autres ballades, le clavier qui ne nous agace pas et apporte juste ce qu’il faut d’ambiances et de violons, jusqu’au titre de fin, en français s’il vous plaît, ‘La Baphomette’ qui emballe le joli cadeau (et mon petit cœur par la même occasion) que nous offre Moonspell en cette année 2015.
On note aussi la participation de Seth Siro Anton (Septic Flesh) avec son artwork assez impactant, du moins pour moi *truc chelou dégoulinant qui sort de ton téton, non, NON !*
Si tu aimes le gothic metal avec une voix de gars, tu peux sans souci te mettre « Extinct » dans les oreilles, je pense que tu ne seras pas déçu.
Quant à moi, je vais de ce pas me le remettre !

Track List :
1. Breathe (Until We Are No More) (5:33)
2. Extinct (4:42)
3. Medusalem (5:06)
4. Domina (5:09)
5. The Last of Us (3:26)
6. Malignia (5:06)
7. Funeral Bloom (4:10)
8. A Dying Breed (4:29)
9. The Future Is Dark (5:09)
10. La Baphomette (2:49)

Facebook
LastFM

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green