Communication de nos partenaires

Madhouse – Metal or die

Le 20 juin 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Lars Rothbarth - Basse
  • Thomas Gamlien - Guitares
  • Paul Slabiak - Batterie
  • Carsten Krekow - Guitares
  • Didi "Shark" Schulz - Chant

Style:

Heavy/Speed Metal

Date de sortie:

27 Avril 2018

Label:

Iron Shield Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Malgré une formation il y a plus de trente ans, le groupe allemand Madhouse ne totalise guère plus de sept ans d’activité. Actif entre 1987 et 1990, le groupe splitte après avoir enregistré deux démos (Goin’ crazy en 1987 et 6-track Demo en 1989). C’est en 2014 que Madhouse se reforme et intègre en 2016 le chanteur Didi Shark (ex-Crystal Shark) qui côtoyait le guitariste Carsten Krekow dans Seven Seas. Et c’est en 2018 que sort ce Metal or die pour le moins sympathique.

Ils préviennent d’entrée sur la page d’accueil de leur site : “Nous considérons comme un inconvénient d’associer le nom Madhouse à Anthrax, car nous n’avons aucun lien avec Anthrax et leur musique. Nous n’avons rien à voir avec ça et nous ne l’avons (notre groupe) pas appelé ainsi parce qu’Anthrax a une telle chanson. Nous appelons notre musique « Pure Metal » parce que nous avons notre propre style, c’est-à-dire toujours juste marteler et donner de l’énergie et ne pas enregistrer de ballades ou de merde. Chaque groupe a son propre son : certains l’appellent « Black Metal », les autres « Speed Metal ». Nous, nous sommes un mélange de Heavy Metal et de Speed Metal.”

Bien, ça a le mérite d’être clair. Et quelque part, cette lecture résume assez bien la chronique à faire.

Certes, ils n’ont pas grandes affinités avec Anthrax, c’est une évidence… Par contre, avec Overkill, Blind Guardian, Slayer ou Vicious Rumors, il n’y a pas photo. On nage en effet dans un pur Heavy Metal à tendance speed, sans ne jamais franchir les frontière du Thrash.

Car en effet, ça va vite, parfois très vite, avec son lot de titres accrocheurs et de refrains à rechanter sous la douche après une seule écoute. Dix titres tournant autour des trois-quatre minutes, Madhouse ne s’embarrasse pas de superflu et se contente de l’essentiel, et le fait bien. En 36 minutes, le groupe allemand revisite un Heavy/Speed Metal old school énergique à souhait et chaque titre est une invitation au headbanging, et ça marche !

« Against our mind » et son refrain proche de Blind Guardian, “Hellice”, “Machinery” (et son intro proche d’un Haunting the Chapel de qui-vous-savez), “Back in the Black”, “Metal or die” ou “Psycho God” sont autant de morceau qui filent très vite et deviennent très vite addictifs, les autres ne sont pas en reste : clairement, Madhouse y met autant de conviction que de qualité.

On ne criera pas à l’originalité mais l’essentiel est là : passer un putain de moment bien métallique avec des musiciens qui maîtrisent leur sujet ! On n’a pas besoin de plus…

Tracklist :

1. Against our Mind (4:06)
2. Gates of Hell (4:16)
3. Hellice (3:29)
4. Machinery (2:56)
5. Tormentors (3:20)
6. Back in the Black (3:19)
7. Demons of Insanity (2:59)
8. One Way to Glory (3:59)
9. Metal or die (3:50)
10. Psycho God (4:22)

Site officiel
Page Facebook
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green