Communication de nos partenaires

Living Death – Thrash Metal Packet

Le 3 août 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Thorsten "Toto" Bergmann - Chant / Frank Fricke (sur "Protected from reality" et "Back to the weapons"), Fred (sur "Worlds neuroses") - Guitares/ Reiner Kelch - Guitares / Dieter Kelch - Basse / Atomic Steif - Batterie.

Style:

Speed / Thrash Metal

Date de sortie:

29 mai 2015

Label:

Showtime / SPV

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Back to the… future !

S’il y a un des groupes de speed / thrash allemands qui n’a définitivement pas eu la reconnaissance qu’il méritait, c’est bien Living Death.
Bien souvent confronté à des problèmes de line-up, le groupe décida de jeter l’éponge en 1989, non sans un dernier soubresaut sous le nom de Sacred Chao axé autour du batteur Guido « Atomic Steif » Richter (ex-Assassin, ex-Holy Moses, ex-Sodom, ex-Violent Force), du guitariste dénommé Fred et du chanteur Thorsten « Toto » Bergmann et qui sortira un EP éponyme la même année avant de définitivement disparaître.
Living Death, centré autour des frères Reiner et Dieter Kelch (respectivement guitariste et bassiste), nous gratifiera malgré tout en 1991 d’un « Killing in action » plus que dispensable avec Gerard Thelen au chant et Frank Ullrich (Stainless Steel, ex-Grave Digger, ex-X-Wild) avant de splitter cette même année.
On parle vaguement du fait que le groupe se serait reformé en 2008 autour des frères Kelch et de Toto Bergmann, information à mettre au conditionnel.

Toujours est-il que Living Death nous aura sorti quelques albums, à défaut d’être les plus connus du genre, qui jouissent d’un statut pour le moins culte.
Mince, les géniteurs des excellents « Vengeance of Hell » (1984) ou « Metal revolution » (1985), c’est quand même eux.
Si le chant suraigu de Thorsten « Toto » Bergmann avait de quoi irriter, voire rebuter, tous les adorateurs des chanteurs issus de la NWOBHM, ce timbre faisait partie de la marque de fabrique de Living Death.

C’est ensuite avec « Back to the weapons », et surtout grâce au génial « Protected from reality » que Living Death commença à gagner ses lettres de noblesse. Passant tout doucement d’un heavy / thrash vers un techno thrash très en vogue à l’époque – surtout de l’autre côté du Rhin –, les allemands devenaient une valeur sûre dans le genre.
Il a fallu pas mal de soucis en interne, des changements de line up récurrents et surtout un « Worlds neuroses » plus ou moins en demi teinte pour que la donne change. Le tracas avec ce dernier album, c’est que bon nombre de groupes du même genre pratiquaient cette musique de bien meilleure façon : les fans de techno thrash se tournant plutôt vers Mekong DeltaHoly Moses ou autre Watchtower.

Sorti sous la forme d’un triple digipack, « Thrash metal packet » nous propose « Protected from reality » (1987), « Worlds neuroses » (1989) et l’EP « Back to the weapons » (1986) sur lequel quatre morceaux live originellement sortis sur « Metal revolution » (1985) ont été rajoutés.
On ne saura trop conseiller de faire ce petit voyage dans le temps afin de redécouvrir des albums quelque peu avant-gardistes qui posaient les jalons d’un thrash metal certes complexe mais suffisamment accessible pour que l’écoute de ces trois CD se fasse de façon relativement fluide.
Se mettre dans les oreilles des titres comme « Manilla terror », les deux parties de « Horrible infanticide », « Intruder », le génial instrumental « Wood of Necrophiliac », l’exubérant et épileptique « Eisbein (mit Sauerkraut) », « Sacred chao » ou « The testament of Mr. George » sont autant de petits plaisirs raffinés à côté desquels il serait dommage de passer.

Une triple album qui ravira les fans du genre, surtout les plus nostalgiques, mais qui devrait combler la jeune génération amatrice de son old school.

En tous cas, merci pour le cadeau !

 

Tracklist :

CD1 : Protected from reality
1. Horrible Infanticide (Part One) (3:39)
2. Manila Terror (3:49)
3. Natures Death (4:39)
4. Wood of Necrophiliac (Instrumental) (5:18)
5. Vengeance (Horrible Infanticide Part Two) (4:07)
6. Intruder (4:50)
7. The Galley (5:34)
8. War of Independence (3:31)
9. Eisbein (mit Sauerkraut) (2:51)

CD2 : Worlds neuroses
1. Last Birthday (3:50)
2. Die Young (3:57)
3. Schizophrenia (4:10)
4. On the 17th Floor (3:39)
5. Down (4:30)
6. Worlds Neuroses (2:29)
7. Bastard (at the Busstop) (2:43)
8. The Testament of Mr. George (5:02)
9. Sacred Chao (3:58)
10. Tuesday (6:51)

CD3 : Back to the weapons
1. Nuclear Greetings (4:38)
2. Bloody Dance (3:29)
3. The Way (Your Soul Must Go) (4:34)
4. Child of Illusion (3:17)
5. Killing Machine (Live) (2:59)
6. Grippin’ a Heart (Live) (4:52)
7. Road of Destiny (Live) (4:26)
8. Screamin’ From the Chamber (Live) (6:36)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green