Communication de nos partenaires

Lady Beast – II

Le 19 juin 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Twiz - Guitares
  • Adam Ramage - Batterie
  • Greg Colaizzi - Basse
  • Tommy Kinnett - Guitares
  • Deborah Levine - Chant

Style:

NWOBHM

Date de sortie:

20 juin 2015

Label:

Infernö Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Ce qu’il y a de bien avec certains labels, c’est qu’avant même d’écouter les album qu’ils vous proposent, vous savez déjà à quelques nuances près à quel genre musical vous allez avoir droit.
Prenez Infernö Records par exemple : son boss Fabien Pinneteau est tellement resté ancré dans les sonorités de la première partie des eighties qu’on est à peu près sûr que cet album de Lady Beast va reprendre à lui tout seul bien des clichés de la NWOBHM.
Formé en 2009, le quintette de Pittsburgh (Pennsylvanie) nous a déjà sorti un EP éponyme d’une demi heure en 2012.

Et on ne s’y trompe pas : d’entrée, dès l’intro de « Heavy metal destiny », on se plonge dans cette époque bénie des premiers albums d’Iron Maiden (d’ailleurs, ne rappelle-t-elle pas « The ides of March » sur « Killers » ?). Le morceau ensuite, speed, rappellera le groupe belge Acid, croisé avec des côtés Judas Priest et Hellion pas déplaisants.
Morceau entraînant, refrain efficace, Lady Beast a bien appris le guise du petit NWOBHM illustré et nous ressert une musique propre, travaillée, pas originale pour deux sous mais très bien foutue !

Que ce soit lors de titres speed (« Heavy metal destiny », « Blind the runes » et son intro une nouvelle fois très influencée Iron Maiden, il suffit d’écouter la ligne de basse pour en être convaincus, « Frost giant’s daughter », le nerveux « Forest of the impaled », ) ou plus heavy (« We are the witches », « Caged fury », le plus épique « Heroes of our time » et son alternance de passages heavy et speed, le plus dispensable « Lose to win », l’excellent « Banshee »), chaque titre a pour dénominateur commun d’être très bien construit et illustré par des soli d’un guitariste pour le moins talentueux.

Pour le reste, on a affaire à du maintes fois entendus, surtout il y a trente ans de ça mais nul ne doute que ce « II » fera frissonner bon nombre de nostalgiques de la période bénie des premiers albums des géants de la NWOBHM.
Il y a fort à parier que tous les porteurs de la combinaison bracelets cloutés / veste à patches se bousculeront (dans tous les sens du terme) lors des concerts du groupe.

Et, pour Lady Beast, là est sûrement l’essentiel ! « II », du haut de ses 37 minutes pour neuf titres, se voulant être un album pas prise de tête pour deux sous, composé pour le plaisir tant des musiciens que des auditeurs.
Tracklist :

1. Heavy Metal Destiny
2. We Are the Witches
3. Bind the Runes
4. Caged Fury
5. Heroes of Our Time
6. Frost Giant’s Daughter
7. Forest of the Impaled
8. Lose to Win
9. Banshee

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Lady-Beast-Heavy-Metal/

BandCamp : http://ladybeast.bandcamp.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green