Communication de nos partenaires

Korpiklaani – Noita

Le 8 mai 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Jonne Järvelä : chant et guitare
  • Sami Perttula : accordéon
  • Matson Johansson : batterie
  • Tuomas Rounakari : violon
  • Jarkko Aaltonen : basse
  • Cane Savijärvi : guitare

Style:

Folk Metal

Date de sortie:

01/05/2015

Label:

Nuclear Blast

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie): 7.5/10

Parmi les albums les plus attendus cette année par la communauté folk métal se trouvait le nouvel et 9 ème album de Korpiklaani, successeur de “Manala” (2012), le dénommé “Noita” (qui signifie « sorcière » en finnois, à ajouter à votre vocabulaire, en plus c’est facile à prononcer) !
Le groupe explique que l’album peut avoir différentes interprétations. Il évoque des guérisseurs ou shamans qui guérissaient les gens au Moyen Âge et qui étaient brûlés et torturés par les chrétiens. Il dénonce aussi tout le mal et les crimes que l’Eglise avait commis à l’époque.
Noita” est marqué par un changement de line-up puisque c’est Sami Petrulla qui a la garde de l’accordéon depuis 2013.

Je me souviens que lorsque j’ai écouté ce nouvel album pour la première fois, j’avais détesté ! A la deuxième écoute, j’ai un peu moins détesté. Mais à la troisième (parce que jamais deux sans trois), j’ai commencé à apprécier et à la quatrième j’ai adoré ! Bien évidemment, ce n’était certainement pas ma dernière écoute et je suis même parvenue à apprendre le finnois en chantant comme eux rien qu’en multipliant les écoutes, c’est magique (enfin c’est plutôt Korpiklaani) ! En même temps, l’album parle bien d’une sorcière et il se peut qu’elle jette des sorts et nous force à apprécier l’album. Si c’est le cas, elle fait bien son boulot !

Ce qui est rassurant dans cet album, c’est que Korpiklanni continue toujours à faire du bon folk métal festif et joyeux, on sent encore cette marque déposée propre au groupe qui doit son principal charme à l’accordéon ! Cependant un constat flagrant n’échappera pas aux oreilles : il y a plus de morceaux sages (des pseudo balades) que de festifs et dansants ! Je ne sais pas si c’est à cause d’une cure de désintoxication qui aurait fait son effet et les aurait assagis.

L’opus commence avec deux titres bien joyeux comme on les aime, qui feront bouger vos corps et secouer vos crânes. Aussi, vous vous mettrez à baragouiner facilement les refrains, tellement ils sont accrocheurs ! L’ambiance se tasse avec la pseudo-balade « Lempo » bien agréable et son charmant solo de violon !

Nos chers finlandais n’auront pas manqué encore une fois de revendiquer leur religion : l’alcool, et de respecter leur tradition en nous livrant une chanson festive d’une boisson de leur choix, comme pour chaque album. L’honneur revient cette fois à « Sahti », qui est une bière traditionnelle inscrite dans le patrimoine finlandais. Je préfère quand même les riffs joyeux et incitants à buverie de « Tequila », « Vodka » ou encore « Beer » à ceux de « Sahti ». J’avoue que sur ce point, ils n’ont pas réussi à nous convaincre de goûter à ce fameux « Sahti », bien que la curiosité l’emporte sur l’effet du morceau !

Mes coups de cœur reviennent à « Luontoni » et « Kylästä Keväinen Kehto » mêlant couplets dansants et refrains plus calmes mais prenants. Et la palme du morceau le plus linéaire, ennuyeux et le plus pondéré de l’album revient à « Minä Näin Vedessä Neidon », dans le mid-tempo et en plus sans aucun intérêt musical !

L’intro de « Sen Verran Minäkin Noita » surprend beaucoup (sacrée blague !), qui est le morceau atypique de l’opus, tirant vers le heavy métal à la Iron Maiden avec une guitare électrique qui marque bien sa présence et arrive presque à étouffer violon et accordéon, avec l’aide de cette basse toujours aussi badass, bravo ! (Elle a enfin réussi à s’imposer)

Ceux qui n’ont pas aimé “Manala” aimeront certainement celui-là qui est plus accessible et qui saura ravir les fans, bien que le groupe ne se soit pas réinventé. On va pas s’en plaindre, puisque de toute façon, s’il change de style, les fans ne seront pas contents et s’il garde son style, ils seront peut-être mécontents (ah les éternels insatisfaits!). Pour ma part, je préfère quand même les premiers albums, et même “Manala” à ce “Noita”.

Même si certains (comme moi) auront du mal à rentrer dedans au premier abord, à la longue on y prends plaisir à l’écouter ! Longue attente et totale satisfaction… Enfin presque, puisque l’artwork n’est point attrayant même si c’est encore une œuvre de Jan Yrlund, sans oublier les titres en finnois trop lourds, voire impossibles à prononcer pour des non-finlandais, ils ont été ingrats sur ce point !

Tracklist:

1. Viinamäen Mies
2. Pilli on Pajusta Tehty
3. Lempo
4. Sahti
5. Luontoni
6. Minä Näin Vedessä Neidon
7. Jouni Jouni
8. Kylästä Keväinen Kehto
9. Ämmänhauta
10. Sen Verran Minäkin Noita

Facebookhttps://www.facebook.com/korpiklaani
Site officielhttp://www.korpiklaani.com/

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Korpiklaani – Noita”

  1. Avatarceltikwar
    Posté: 8th Mai 2015 vers 14 h 08 min
    1

    un très bon opus. c’est entraînant, festif et alcoolisé … que demander de mieux.

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green