Communication de nos partenaires

Issa – The Storm

Le 5 novembre 2011 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Issa: chant
  • David Sivelind: guitare
  • Daniel Flores: clavier,batterie
  • Johnny Trobro :basse

Style:

Rock Mélodique

Date de sortie:

Octobre 2011

Label:

Frontiers Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 3,5/10

 

Descendre un album n’a que peu d’intérêt, casser du sucre comme cela sur le dos d’un artiste, ne sert à rien. Déjà lors d’une discussion entre amis, il est plus intéressant de se parler pour s’évoquer les bonnes choses à découvrir, autant d’un point de vue gustatif que de voyages, de beauté ou encore musicale… Que dire alors d’un chroniqueur qui n’aime pas un artiste et qui écrit son ressenti sur un album? Le soucis étant aussi que si un webzine ou une revue ne met que des bonnes notes on entend alors injustement dire qu’il n’est pas neutre et favorise certains groupes pour placer ensuite une pub sur la même page et ne pas se faire tirer dans les pattes par un label, ou alors que cela lui permet d’obtenir des pass gratuits pour un concert ou un festival voire continuer à recevoir gratos et en avant première des CD….

Il faut bien évidement qu’il reste objectif et fasse un article qui reste constructif, apporte quelque chose au lecteur, écrire dans le vide n’a aucun intérêt et la violence gratuite non plus. Une baffe en punition c’est bon,mais non justifiée c’est cruauté.

Que vous dire alors sur ce nouvel album de Issa? On peut déjà introduire l’article en vous décrivant le groupe, dire que c’est soit disant du Heavy Metal mélodique, qu’il vient de Norvège, qu’il s’agit aussi du projet d’une chanteuse interprète, entourée de musiciens qui lui écrivent les mélodies et les paroles, que ces derniers ont déjà une bonne réputation. Il ne faudrait pas non plus oublier de dire que le premier album « Sign Of Angels » est sorti l’année dernière, et qu’on pouvait lire que Uli Kusch était à la batterie, et Nobby Norberg à la basse. Déjà cet album avait connu un succès honorable sur les ondes et fait le plaisir de nombre d’acquéreurs.

Nous voila maintenant avec l’arrivée de « The Storm », deuxième galette de la norvégienne, accompagnée de nouveaux musiciens moins connus cette fois ci. Qu’écrire sur cet album, que dire alors afin de ne pas heurter la sensibilité du lecteur et de ne pas passer pour un chroniqueur indulgent voulant faisant abstraction de sa franchise pour quelque misérable gain…

Il est possible de faire une simple description. « The Storm » est composé de douze titres, plus un bonus qui n’est autre que le clip de « Looking For Love ». La pochette met bien évidement les attributs féminins de Issa en valeur et qu’après les longues jambes maintenant la belle place est donnée au buste de la chanteuse… Mais bon, c’est une remarque qui pourrait être qualifiée de machiste, car on ne doit pas juger un livre à sa couverture, mais il faut quand même noter qu’avec une telle couverture le livre n’éveille pas l’intérêt…

Il est alors préférable de parler en profondeur des chansons, qui sont taillées pour faire bouger les charts, mais encore faudrait il trouver de la profondeur sur des  » We’re on Fire » ou « What Does It Take »… Car musicalement, y’a pas grand chose, un riff qui n’effraierait personne, une partie rythmique qui ne change presque pas sur les douze morceaux, construits tous le même façon, couplet, refrain, couplet, refrain, break vocale (et oui après tout c’est la chanteuse l’important) et refrain à nouveau. Il faut quand même avouer qu’il y a un léger mieux depuis l’album précédant au niveau de la voix, car elle est ici plus « travaillée » et moins désagréable. Encore une dizaine album et ce sera bon ( oups, il fallait rester objectif et pas trop méchant…)

Enfin pour conclure l’écrit, il faut rester neutre, et avertir le lecteur, que s’il n’avait pas aimé l’opus précédent, qu’avec celui ci, cela sera la même. Qu’au contraire si « Sign Of Angels » le faisait chanter à s’époumoner, que soit « The Storm » est fait pour lui, soit il a passé sa période biactol, et cherche autre chose maintenant qu’un idéal féminin ( mince encore une foie c’est limite comme phrase…)

Le plus intéressant serait peut être de dire, enfin d’écrire, que des groupes mélodiques à chanteuse, il y en a des bons et très bons, pas besoin de traverser les frontières en plus, BelOKan, Sainte Ombre, Wedingoth etc… et que c’est surement avec ceux ci que vous aurez le plus de plaisir.

A la rigueur écrit de cette façon, l’article aurait de l’intérêt non?

 

Site:http://www.issasite.com

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green