Communication de nos partenaires

Insomnium – Winter’s Gate

Le 4 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Niilo Sevänen : chant et basse
  • Markus Vanhala : guitare guitar lead
  • Ville Friman : guitare rythmique
  • Markus Hirvonen : batterie

Style:

Death Mélo

Date de sortie:

23 septembre 2016

Label:

Century Media Records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 7/10

C’est la chronique d’un album qui contient un morceau qui dure 40 minutes. L’idée, pas nouvelle, provient du célèbre « Crimson » d’Edge Of Sanity, qui était le premier groupe à avoir osé faire une chose pareille ! D’ailleurs, le mixage a été fait au studio de Dan Swanö (ex-chanteur d’Edge of Sanity) et par ses soins mêmes !

« Winter’s Gate » aurait pu durer 4 minutes ça aurait été presque pareil… Bon, j’exagère légèrement ! Moi qui attendais avec grande impatience ce septième opus, je suis déçue !… Déjà, il est extrêmement désagréable d’avoir un morceau d’une telle durée car il est difficile de rembobiner pour écouter un passage qui vous plait particulièrement, que ça soit en lecteur CD ou mp3…

En toute honnêteté, bien qu’étant grande fan d’Insomnium sur album (je précise bien, car sur scène, mes oreilles saignent à cause des fausses notes de Markus), celui-ci est, à mon goût, leur pire album alors que chacun des précédents étaient une pure merveille qui nous jetait un sort magique et nous offrait à chaque fois de nouvelles saveurs du Death mélo à la marque unique et déposée des finlandais. Non pas que « Winter’s Gate » soit si mauvais mais simplement le moins accessible et le moins attrayant : des riffs et mélodies typiquement Insomnium avec quelques expérimentations prog (vers 14 mins) subtilement incrustées ou des passages acoustiques (comme d’habitude). Cependant le morceau reste trop répétitif et redondant sur 40 minutes : même s’il n’est pas déplaisant, il demeure très peu marquant.
Après avoir toujours fait dans l’excellence, celui-là, n’est pas excellent mais simplement bon, ce qui est en soi navrant de leur part. Ce n’est donc certainement pas leur septième merveille, il va falloir espérer que le prochain le soit !

Sinon quoi de neuf chez Insomnium? Même line-up : Niilo Sevänen au chant et à la basse, Markus Vanhala à la guitare guitar lead (et on devrait le mettre à la rythmique en live, lui), Ville Friman à la guitare rythmique, et Markus Hirvonen à la batterie.

Pour ce qui est de l’histoire et du concept de « Winter’s Gate », il y a dix ans, Niilo s’est découvert un autre talent que le chant (être bassiste dans un groupe comme Insomnium ne relève pas du talent, hein ?) et a reçu un prix finlandais pour sa nouvelle “Talven Portti” dont il s’est fortement inspiré pour écrire “Winter’s Gate” (qui est la traduction du titre de celle-ci). C’est l’histoire d’un groupe de vikings qui partent à la quête de la recherche d’une ile légendaire à l’ouest de l’Irlande qui, parait-il, ne connaît que la paix et est surtout une ile aux trésors, comme illustré sur cette horrible pochette (manque de budget et d’inspiration, je suppose)… Mais l’hiver approche ! Bref, la nouvelle fait 16 pages et je n’aimerais pas vous spoiler la fin ! D’ailleurs, l’objectif même de l’album est d’associer une sorte de BO à une nouvelle qui se trouvera dans le package (en finnois, allemand et anglais) et je pense qu’elle est bien plus intéressante que l’album.

Si vous achetez la version “deluxe” alors ce supplice d’un morceau de 40 minutes vous sera épargné puisqu’il est sectionné en petites parties.

Tracklist:

Winter’s Gate (40min)

 

https://www.facebook.com/insomniumofficial/

http://www.insomnium.net/

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green