Communication de nos partenaires

I.N.C. – Terrible Things

Le 9 mars 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Dave Campo - Basse
  • Kyle Shepard - Batterie
  • Dennis Gergely - Chant
  • Erik Barath - Guitares
  • Tony Fabrizi - Guitares

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

8 Mars 2019

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

– Chris, tu as déjà entendu parler d’I.N.C. ?
– Pfff, m’en parle pas, j’ai calculé le mien, je suis trop petit de trente-cinq centimètres…
– Mais non, pomme à l’eau, je te parle d’I.N.C., le groupe de Thrash Metal américain…

Ah ben oui, forcement, s’il me sigle tout, on ne va pas s’y retrouver. Il aurait dit « Indestructible Noise Command« , groupe formé en 1986 et fort de deux excellents albums dans les années 80 avec Razorback (1987) et surtout The Visitor (1988) avec son espèce de Gollum vert croisé avec Maître Yoda sur la pochette qui auront fait headbanguer toute une génération de thrashers à l’époque, là oui !

Il faut dire que le groupe aura été en suspens pendant vingt années, splittant en 1990 pour se reformer en 2010 autour de trois membres originels en les personnes de Erik Barath (guitares), Tony Fabrizi (guitares) et du chanteur Dennis Gergely. Le temps de recruter une nouvelle section rythmique (Samuel J. Roon à la basse et Dennis Leeflang à la batterie) avec lesquels ils enregistreront l’EP Bleed the Line (2010) et l’album Heaven sent… hellbound (2011) avant de repartir.
Le groupe ne s’en laisse pas compter et nous recrutera un nouveau bassiste (Dave Campo) et un nouveau batteur (Kyle Shepard) pour enregistrer Black Hearse Serenade (2014), puis vient enfin, après cinq ans de silence, ce petit nouveau et cinquième album de la formation.

Et il faut dire que, personnellement, j’ai pris peur à l’écoute du premier titre. Si “Fist-go-rek” débute de façon violente et hyper speed, quelques passages au chant dans le refrain m’ont fait craindre le pire…
Après coup, ce premier titre s’avère être un brûlot de furie thrash metal, old school comme il se doit, agressif au possible avec des riffs saccadés et très rapides, au solo typique du genre, et à la section rythmique en pleine crise d’épilepsie.
Et les choses ne se calment pas avec la suite : “Identifier” continue son travail de sape et le thrasher le plus difficile se prendra aisément au jeu. On notera le refrain qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe mais n’est là que pour qu’on se prenne une putain d’accélération dans les gencives à nous transformer la mâchoire version clavier de piano ! Et encore une fois ce solo d’une rapidité qui n’a d’égale que sa fluidité !

Et vient un des morceau phare de l’album : “Declaration” est une petite bourrasque alternant les passages heavy bien pesants et les passages bien speed pour finir en une véritable leçon de Metal et pourrait assurément finir comme un hymne pour le groupe.
Dans la bio, Erik Barath (guitares) en parle en ces termes : “cette chanson est une déclaration de notre engagement de trois décennies et demi envers le Thrash et le Metal.
C’est une déclaration de dépendance au Thrash Metal et parle à la fraternité de nous trois (Erik, Dennis et Anthony) qui sommes forts et unis depuis le lycée”.

La suite reste du même tonneau : I.N.C. nous offre au total dix titres de pur Thrash Metal sans compromis, sans la moindre révolution au genre non plus : le Thrash Metal du quintet est diablement efficace et ce Terrible Things s’inscrit dans les bonnes galettes du genre.
On pourrait reprocher un rien trop d’homogénéité de la première à la dernière minute malgré quelques breaks bien sentis, mais dans l’ensemble, cet album est un album de thrashers, par des thrashers, pour des thrashers.

Trois quarts d’heure de folie à se coller sans modération…

Tracklist :

1. Fist-go-rek (3:19)
2. Identifier (4:33)
3. Declaration (4:33)
4. Terrible Things (4:09)
5. Pledge of Legions (5:08)
6. Unscathed (4:37)
7. Bonesaw Ballet (4:10)
8. Salmonella (4:10)
9. Nemesis (5:37)
10. Devil of Hearts (4:31)

Site officiel
Page Facebook
Fil Twitter
Page Myspace
Agenda ReverbNation
Playlist Soundcloud
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green