Communication de nos partenaires

Impureza – La Caìda de Tonatiuh

Le 15 décembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Esteban Martín - Vocals (Clean & Growl)
  • Lionel Cano Muñoz - All Guitars (Rhythm, Lead & Spanish)
  • Olivier Hanoulle - Rhythm Guitar
  • Florian Saillard - Fretless Bass (Electric & Acoustic)
  • Guilhem Auge - Drums

Style:

Hispanic Extreme Metal

Date de sortie:

11 Octobre 2017

Label:

Season of Mist

Note du SoilChroniqueur (SebLag) : 8,5/10

Lors de mes premières recherches sur le groupe j’ai pu constater que le groupe était classé dans un registre de « Flamenco Death Metal ». Pour être honnête, j’appréhendais le résultat de ces mélanges de genres.

C’est en 2004 que commence l’histoire du groupe et la reconnaissance de son travail se voit notamment en remportant un tremplin Metal Battle devant un jury composés de membres du magazine Metallian et d’artistes confirmés (Mercyless, No Return…) à Grenoble, ce qui leur a permis de défendre leur musique devant un nouveau public qui n’est autre que celui du plus gros festival de Metal : Le Wacken (2015) !
Vous avez peut-être déjà croisé ce groupe, ils ont foulés les planches des plus grands festivals Français comme le Hellfest (2007 et 2011) et le Motocultor (2008 et 2012).

Après avoir vu deux (très bonnes) prestations live de leurs part, c’est la première fois que j’écoute un album d’Impureza. Après une première écoute, je trouve que les passages du Flamenco au métal sont très fluides. Les titres s’enchaînent et rien n’est forcé. Ce qui est bien avec cette formation c’est que l’on ressent bien leurs inspirations (Behemoth, Melechesh…) sans pour autant faire du copier-coller.

Les lignes de basses sont omniprésentes (ce qui est loin d’être déplaisant), les passages vocaux d’Esteban écrasent tout, tel un rouleau compresseur ! Pour ce qui est des compositions musicales, c’est un vrai régal ! Rien n’est laissé au hasard ! Un album qui passe comme une lettre à la poste, je n’ai trouvé aucune fausse note sur ce petit bijou.

Tout ce que l’on puisse dire c’est qu’Impureza a son univers musical bien à lui. Si les futurs albums d’Impureza s’annoncent dans la lignée de ce dernier, autant vous dire qu’ils ont de beaux jours devant eux.

Pour conclure : Il s’agit d’un album bien abouti. Le groupe réussi à se démarquer sans trop abuser de cette petite touche qui les différencie des autres formations du genre. Un album à écouter d’urgence !

Tracklist :

1. Lamentos de un Condenado
2. Sangre para los Dioses
3. Otumba, 1520
4. El Dorado
5. Abre-Aguas (En la Tormenta de Tlaloc)
6. Leyenda negra
7. Corazón al Cielo (Homenaje a Paco De Lucía)
8. Camino hacia Mictlán
9. El nuevo Reino de los Ahorcados
10. Ultimo Día del Omeyocán
11. La Caída de Tonatiuh
12. La Llegada de los Teules

Site officiel : http://www.impureza.eu
Myspace : https://myspace.com/impureza
Facebook : https://www.facebook.com/Impurezaconquista/
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCLkOMYXI-_teRnaDCs1ho8A

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green