Communication de nos partenaires

House of Lords – Big Money

Le 18 octobre 2011 posté par Son

Line-up sur cet Album


  • B.J. Zampa : Batterie Chris McCarville : Basse James Christian : Chant Jimi Bell : Guitare

Style:

Hard mélodique

Date de sortie:

Septembre 2011

Label:

Frontiers records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 8/10

Le hard mélodique n’est décidément pas en reste et revient même en première ligne. Des formations comme Mr BIG ou le moins connu Gallows Poles avec aussi un Europe qui retrouve sa fougue d’antant, la liste serait bien longue pour tous les citer. Il ne faudrait cependant pas oublier House Of Lords, formation californienne existant depuis vingt trois années, mais restée dans l’ombre à cause d’un break de dix ans après Demons Down en 1992 et le retour en force avec l’album The Lost Tapes. Bien que depuis les six opus sortis sont tous d’excellente facture, le dernier en date, Cartesian Dreams et ses tueries que sont  » Saved by Rock » ou « Born to Be Your Baby » restent en tête depuis la rentrée 2009.

Le tout récent Big Money, placé lui aussi sous l’ordre du phénix et aussi publié avec Frontiers Records nous promet encore de bonnes chansons. La recette de House Of Lords n’a pas changé, un hard rock toujours mélodique aux guitares envoûtantes. Ce ne sont pas les treize titre présents qui diront le contraire. Le titre éponyme d’ouverture, bien qu’avec son introduction étrange- une voix féminine, un cri de James Christian (oui c’est possible), une entrée sur une batterie forte- un court moment nous surprend, mais le gros riff accrocheur de « Big Money » et ses chœurs nous confortent que rien de nouveau n’est à l’horizon.

Avec cet album on retrouve aussi de très beaux soli de Jimi Bell qui nous gratifie ici de très belles parties mélodiques, il n’y a pas que la vitesse dans la vie, les parties instrumentales de  » Searchin’ « , « Hologram » ou encore « Seven », que du bonheur pour les amateurs du hard et heavy période fin eighties, une cure de jouvence très réjouissante. On retrouve aussi un  » One Man Down » plus lent, à la première partie plus rock, et aux guitares acoustiques, la voix douce et mielleuse de James nous fait un peu penser à Cat Stevens, avant que le titre ne revienne à un son plus hard avec une partie rythmique plus lourde électrifiant au passage les six cordes.

La fin de l’album parait cependant plus sombre avec des riffs très lourds pour les titres « Once Twice » et « Blood », et ce dernier est même introduit par un râle démoniaque. Mais House Of Lords nous remet vite dans la bonne humeur et opte pour le faire d’un groove d’enfer pour « Blood » et un refrain plus pop pour « Once Twice ». Ce titre accompagné de « Livin in a Dream World » est parti pour rester en tête un bon moment, tant leur chœurs sont pénétrants.

Big Money possède bien évidement une ballade mélodique et pleine de douceur, c’est « The Next Time I Hold You » qui se charge de la séquence émotions, avec les fameux claviers en mid tempo histoire de rajouter dans la tristesse, une voix qui par contre remontrait le moral aux plus dépressifs, un yin / yang musical qui fait toujours son effet, bien que la recette soit depuis longtemps connue de tous.

La production de l’opus est en béton armée, pas trop lourde afin de pas couvrir les nuances mélodiques mais correspond parfaitement au groupe. Juste ce qu’il faut pour sonner de façon moderne et rester d’époque avec quelques arrangements à droite et gauche pour rajouter des sons offrant une dimension supplémentaire, une ouverture plus importante et du coup une meilleure accroche.

Mélanger les mélodies à la hargne du hard, voila ce que House Of Lords nous propose depuis une vingtaine d’années, avec toujours autant d’harmonie et de plaisir. Un groupe qui on l’espère sortira un jour de l’ombre et et passera dans le rangs des grand noms du hard fm, aux côté de Bon Jovi, Mr BIG et Europe. Ce Big Money est truffé de perles et avec un tel album nous voilà partis avec de quoi fredonner pendant un bon moment.

Le talent est là, l’envie est présente aussi, alors c’est parti !

http://www.jameschristianmusic.com

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green