Communication de nos partenaires

Hammerstroke – Satan’s Claw

Le 16 mars 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Phillip "Isy" Isbrücker - Basse
  • Thomas "Doc Rock" Kaufmann - Guitares, Chant
  • Rene "Kürche" Kürschner - Guitares

Style:

Heavy/Thrash Metal

Date de sortie:

15 Février 2018

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Il y a des groupes, comme ça, où dès le premier riff, on sent de qui ils sont influencés. Prenez le groupe allemand Hammerstrok par exemple : voilà un trio composé d’un guitariste, d’un guitariste-chanteur et d’un bassiste, formé en 2017, qui sort son premier EP.

Alors d’entrée, après l’intro de “Now you die”, dès que les premiers riffs se déclenchent et surtout lorsque le chant arrive, on sent qu’on va se manger du Metallica-like de sa période la plus heavy. Alors oui, quand on visite leur Facebook, on lit que les trois gaillards sont influencés par des grands noms tells que Metallica (tiens donc…), Iron Maiden, Motörhead, Judas Priest, Annihilator, Halloween, Anthrax, Slayer, Ozzy Osbourne et Exodus. Rien que du beau !

Alors est-ce que ce catalogue de grands noms n’est qu’un paravent, comme souvent, pour masquer une platitude artistique ? Et bien carrément pas ! Hammerstroke assure dans ses compositions et le talent des musiciens fait le reste ! Certes, le chant très Hetfieldien est largement perfectible, notamment sur le lourd low tempo “Sweet Illusion” qui offre un côté plus heavy au milieu des titres plus thrash.

Malgré tout, si la musique des trois teutons flingueurs reste ancrée dans un registre heavy/thrash metal, on a droit à une foultitude de petites influences à chercher dans la NWOBHM comme sur “Kali Yuga” quelques guitares sonnant comme Iron Maiden, avec des solos lorgnant souvent chez Kirk Hammet ou Jeff Waters, pour une musique qui s’acoquine assez souvent avec Megadeth ou Metallica.

Clairement, les six titres composés par le groupe offrent certes peu de surprises tant les influences sont flagrantes, mais ce qu’ils font, il le font très bien. Bien sur, à l’instar d’un groupe comme Am I Blood, la musique est certes crédible et le groupe a un réel talent mais il est fort à parier que pour le prochain enregistrement, Hammerstroke saura se démarquer de ses influences pour proposer une musique plus personnelle car, indubitablement, le potentiel est aussi réel que le talent est bien présent, il suffit de s’écouter l’instrumental “Depths of Mind” pour en être définitivement convaincu !

Et que dire de la reprise de “Staying alive” des… Bee Gees ? Ou comment savoir se réapproprier un morceau de disco à la sauce thrash metal… Juste fantastique, malgré un chant encore une fois à retravailler lors des refrains !
Et en guise de final, un “Hammerstroke” overspeedé qui s’articule comme le “Human Insecticide” d’Annihilator sur Alice in Hell, et sur lequel le chant, plus agressif, se veut particulièrement convainquant.

Avec ce premier EP, Hammerstroke montre un potentiel bien réel et donne envie de se pencher de plus près sur le groupe en attendant un éventuel premier album full length. A suivre !

Tracklist :

1. Now you die (4:39)
2. Satan’s Claw (4:17)
3. Sweet Illusion (5:05)
4. Kali Yuga (5:08)
5. Depths of Mind (3:31)
6. Stayin’ alive (reprise Bee Gees) (3:51)
7. Hammerstroke (2:03)

BandCamp : https://hammerstroke.bandcamp.com/
Facebook : http://www.facebook.com/hammerstroke
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC7Xptmfzm54ZN8LPw3HCY6A

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green